Carnets du Business


           

​Automobiles, les constructeurs français s’attaquent au marché africain




Lundi 23 Mars 2015


Après la Chine, PSA et Renault semblent bien se tourner vers le marché africain. Le continent et ses taux de croissances très importants pourraient bien devenir le prochain levier de croissance pour les marques françaises qui ont longtemps régné en maitre sur ce marché. D’après un article du quotidien Les Echos, les géants français misent largement sur ces nouvelles perspectives.



Creative Commons - Flickr
Creative Commons - Flickr
Longtemps les capitales africaines avaient des airs de publicité ventant la longévité des Peugeot et Citroën. Les vielles carcasses d’anciens modèles continuaient à rouler sur des routes souvent en mauvais état, signe de la fiabilité de ces voitures. Depuis la fin des années 1990, la situation évolue rapidement. Les gros 4X4 de marques asiatiques pullulent et les véhicules français sont de moins en moins représentés.

Après avoir tout misé sur le marché chinois, notamment en créant des liens avec des marques locales, les constructeurs français semblent avoir enfin décidé de se repositionner sur l'Afrique.

Marché en voie d’explosion

« Selon les estimations de PSA, les ventes de voitures neuves dans la zone Afrique-Moyen-Orient devraient grimper à 8 millions de véhicules en 2025, contre 5 millions aujourd’hui. Le constructeur a signé l’an dernier un accord d’assemblage avec PAN Nigeria pour revenir dans ce pays jugé prometteur » rapporte le quotidien économique de référence Les Echos

D’après les informations du journal, PSA compte s’appuyer sur son implantation au Maghreb pour regagner des parts de marchés dans les pays plus au Sud. « Nous réfléchissons à une implantation industrielle. Rien n’est décidé, c’est une hypothèse de travail. L’objectif serait d’alimenter le marché africain », explique Jean-Christophe Quémard, le nouveau directeur dédié à la zone, cité par Les Echos. 

« Les constructeurs français ne veulent pas passer à côté du décollage du marché automobile africain. Alors que plusieurs grands marchés émergents ont déçu (Russie, Brésil, Inde…) » décrypte l’article. C’est ainsi, que les deux groupes ont créé, à un an d’intervalle, des directions dédiées à ce marché. Affaire à suivre donc puisque les deux industriels mettent en avant des dynamiques encourageantes avec leur soif de nouvelles aventures et de croissance.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Il y a 20 ans, J.K Rowling publiait le premier tome de Harry Potter: Le 26 juin 1997 une... https://t.co/Vsqu3UoFSv https://t.co/sG8CPPnwaM
VA Press : Après avoir enchainé plus de mille CDD elle poursuit l’employeur: Une ancienne employée de la Caisse régional de... https://t.co/WMgry13BW9
VA Press : L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE - École de Guerre Économique : 20 ans sur le front de la mondialisation https://t.co/dinJ01G2cO
VA Press : La grossophobie existe et fait beaucoup de dégâts: L’Express publie l’interview de... https://t.co/d5QD4t4zBc https://t.co/uEXYwKhegq
VA Press : Carla Bruni décide de répondre aux rumeurs de liaison avec Donald Trump: La réponse de Carla Bruni fait... https://t.co/jbF0yULZUx