Carnets du Business


           

​Japon, premier excédent commercial depuis Fukushima




Mercredi 22 Avril 2015


Depuis la catastrophe de Fukushima, le Japon est dans le rouge. La situation économique de l’ancienne deuxième puissance commerciale mondiale est à l’image des trente-deux déficits d’affilée de balance commerciale. L’excédent a beau être certainement éphémère, c’est un symbole auquel les autorités du pays veulent s’accrocher.



​Japon, premier excédent commercial depuis Fukushima
« Le Japon, qui ploie sous des déficits commerciaux massifs depuis l’accident nucléaire de Fukushima, a affiché en mars un excédent pour la première fois depuis juin 2012, une embellie peut-être éphémère mais d’importance pour le gouvernement et la Banque du Japon (BoJ) » annonce Libération avec des informations de l’Agence France presse.

C’est une bouffée d’air pour le pays qui a connu trente-deux déficits d’affilée. Pour retrouver une balance excédentaire il faut remonter à juin 2012. Le mois de mars 2015 fait donc figure de symbole pour les autorités avec un solde positif de 1,8 milliard d’euros soit 229 milliards de yens. « Ce résultat est bien meilleur que les attentes des économistes, qui anticipaient un excédent de seulement 45 milliards de yens, explique l’AFP. La tendance s’était dessinée ces derniers mois grâce à la chute des prix du pétrole et à la vigueur des exportations, dopées par une relative amélioration de la conjoncture internationale et surtout la bonne santé américaine. »

Bout du tunnel

Même si les observateurs notent que ce retour à l’excédent a de grandes chances de n’être qu’éphémère, les autorités japonaises veulent y percevoir un signe d’espoir. « Ce premier excédent mensuel en près de trois ans apparaît comme une bonne nouvelle pour le Premier ministre Shinzo Abe et le gouverneur de la banque centrale, Haruhiko Kuroda, une semaine après un rapport encourageant du Fonds monétaire international (FMI) qui projette une croissance de 1% cette année » confirme la dépêche.

Les dégâts de Fukushima plus le manque à gagner et produire en termes d’électricité sont à l’origine des difficultés du pays. A tel point que les autorités se questionnent de plus en plus sur le retour au nucléaire avec le redémarrage de certaines des 48 centrales du pays qui n’ont pas été dévastées en 2011.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Harcèlement « quelque chose est en train de se passer » dit Brigitte Macron: En déplacement dans une école lundi...… https://t.co/pRxaMLDzO5
VA Press : A Paris, lancement de l'"Université du Bien Commun": La Fondation "France Libertés",... https://t.co/p1xxSxbpQ8 https://t.co/zgZROEej3Y
VA Press : Le groupe RATP inaugure un centre de formation dédié à l'apprentissage: "Par ce nouvel... https://t.co/gGvEJLCi1v https://t.co/M4gHL1yWjo
VA Press : "Daech ; l'arme de la communication dévoilée". Analyse à la veille de la chute proche et probable du califat. https://t.co/m8mxIygkO1
VA Press : Une politique familiale ni solidaire, ni responsable ?: Lors de la campagne électorale... https://t.co/X8rzlsLN2O https://t.co/7pgMwKanJt