Carnets du Business


           

​Manager en 2015 : les outils évoluent, pas les qualités




Lundi 14 Septembre 2015


Le quotidien gratuit 20 Minutes publie un article pertinent sur le manager en 2015. S’il est clair qu’il est surtout masculin, l’article montre aussi qu’il est de plus en plus obligé de maitriser de nouveaux outils managériaux liés aux réseaux sociaux et nouvelles technologies. Pour autant les qualités essentielles pour bien manager une équipe restent les mêmes.



Source Pixabay, photo libre de droits
Source Pixabay, photo libre de droits
« Il est majoritairement masculin » commence 20 Minutes dans un article consacré au manager contemporain. Intitulé « Être manager en 2015, à quoi ça ressemble ? » l’article rappelle une enquête du CSA qui rapportait que 69% des managers étaient des hommes.

Il est donc difficile d’en savoir plus sur le portrait type du manager d’aujourd’hui tant les chiffres et enquêtes sur les profils manquent. Les différents spécialistes interrogés par le quotidien gratuit affirment que le métier a considérablement évolué depuis l’apparition des mails puis des différents outils d’organisation de réunions, de planning et autres moyens de communication instantanés.

Nouveaux outils ne remplacent pas les qualités humaines

Pourtant, on aurait tort de se focaliser uniquement sur les nouveaux outils. La maitrise de ces aides pour bien manager ne peut suffire à estimer qu’une personne est un bon leader. Même si, comme le dit Emmanuel Martin, sociologue interrogé par 20 Minutes, « On voit de plus en plus se développer des systèmes qui planifient le travail. Le travail de contrôle et de supervision, de distribution du travail est retiré des mains du manager qui se retrouve un peu sur la touche. » 

Si l’idée selon laquelle l’organisation de l’entreprise est de moins en mois hiérarchique se vérifie dans nombre d’entreprises, il serait inexact de croire que les qualités du manager sont moins indispensables qu’auparavant. Au contraire même, l’horizontalité organisationnelle doit pousser le manager à développer une relation plus fine avec ses collaborateurs pour que le travail collectif soit plus efficace. Il doit donner l’impulsion à son équipe en dirigeant sans autoritarisme. Le manager doit être suffisamment expérimenté pour éviter de céder à l’envie de pallier le manque de verticalité par des abus d’autorité qui peuvent nuire au collectif.
 
Lire en intégralité l’article du 20 Minutes

Sébastien Arnaud





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Harcèlement « quelque chose est en train de se passer » dit Brigitte Macron: En déplacement dans une école lundi...… https://t.co/pRxaMLDzO5
VA Press : A Paris, lancement de l'"Université du Bien Commun": La Fondation "France Libertés",... https://t.co/p1xxSxbpQ8 https://t.co/zgZROEej3Y
VA Press : Le groupe RATP inaugure un centre de formation dédié à l'apprentissage: "Par ce nouvel... https://t.co/gGvEJLCi1v https://t.co/M4gHL1yWjo
VA Press : "Daech ; l'arme de la communication dévoilée". Analyse à la veille de la chute proche et probable du califat. https://t.co/m8mxIygkO1
VA Press : Une politique familiale ni solidaire, ni responsable ?: Lors de la campagne électorale... https://t.co/X8rzlsLN2O https://t.co/7pgMwKanJt