Carnets du Business


           

​On se lève contre le mal de dos au bureau




Mardi 23 Décembre 2014


Un médecin américain dénonce les dangers…de la chaise de bureau. James Levine, endocrinologue et professeur de médecine dans la clinique Mayo en Arizona, vient de publier un livre intitulé « Get up ! », qui signifie « debout ».



 Il y explique que le travail sédentaire est responsable notamment de douleurs au dos, problèmes musculaires, maladies du cœur, cancer du côlon, hypertension, ou encore diabète. Malgré la fréquentation de salles de sport ou de salon de massages, une journée assis à votre bureau cause des problèmes de circulation sanguine à plus ou moins grande échelle.
 
« Si vous êtes assis depuis une heure, vous êtes assis depuis trop longtemps, explique le Docteur James Levine. Nous devons interrompre les périodes assises. Il faut voir cela comme une guerre, une guerre contre la chaise. »

Lire ses mails en marchant est désormais possible

Pour palier à ces problèmes médicaux, plusieurs médecins proposent d’organiser des réunions en marchant, ou encore de travailler debout, devant son écran. Des fabricants de matériel d’entreprises proposent d’ailleurs des bureaux à hauteur réglable,  qui peuvent même être utilisés debout, comme le propose déjà IKEA. Autre solution : les bureaux « actifs », associés à un tapis roulant réglable, destinés à travailler en marchant.

« On peut procéder de plusieurs manières, ajoute le Dr Levine. Par exemple, on peut tenir une réunion en marchant. On peut aussi utiliser la sonnerie du téléphone comme signal pour se lever et marcher. Chacun peut faire sa révolution pour s'évader de la chaise. »

Aux raisons médicales s’ajoute une augmentation de la concentration : en effet, des médecins canadiens ont démontré que travailler en marchant aurait une incidence sur l’attention et la productivité du salarié.
Preuve que le « travailler en marchant » commence à se développer : une entreprise basée à Amsterdam, nommée RAAAF, a inventé un open-space sans aucune chaise ni aucun bureau. Les photos proposées par cette entreprise parlent d’elles-mêmes : d’imposantes structures aux formes diverses remplacent les bureaux, structures sur lesquelles les salariés peuvent s’allonger ou  s’appuyer à leur guise pour travailler.

Reste a savoir cependant si les salariés accepteront de travaille sans chaise.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Le Parlement européen encourage à passer des déchets aux engrais innovants: Le Parlement... https://t.co/jU0KHwcl4A https://t.co/twFLxC2E3N
VA Press : Statut de Brigitte Macron, comme une maladresse: Depuis quelques jours, la création d’un... https://t.co/2ZxEEYnjjz https://t.co/wJMETkdzRw
VA Press : Google va lâcher 20 millions de moustiques génétiquement modifiés: Pour lutter contre... https://t.co/p6oPlTFqbl https://t.co/04lC0b3P7W
VA Press : Le Secours Populaire emmène les enfants en Suisse: Une centaine d'enfants soutenus par... https://t.co/ni6tGfB8Ma https://t.co/SZmXQvA3nJ
VA Press : L'obligation vaccinale à 11 maladies : mieux protéger les jeunes ?: La vaccination... https://t.co/Popfc2zVlz https://t.co/X4qvI5yY4l