Carnets du Business


           

​Pouvoir d’achat, la « prime d’activité » va concerner entre 4 et 5 millions de personnes




Mercredi 4 Mars 2015


Mardi 3 mars, le Premier ministre Manuel Valls a présenté les grandes lignes du projet de prime d’activité. 4 à 5 millions de travailleurs seront concernés par ce coup de pouce financier aux travailleurs à petits revenus. En plus d’inciter à la reprise d’une activité, l’initiative vise à relancer la consommation par une augmentation du pouvoir d’achat.



DR Gouvernement
DR Gouvernement
Mardi 3 mars Manuel Valls a présenté la feuille de route 2015-2017 de la lutte contre la pauvreté, campagne lancée en 2013 par le gouvernement de l’époque. Parmi les mesures phares, la « prime d’activité » a fait sensation. Commençant par s’opposer au terme « assistanat », le PM français a voulu mettre en avant le projet en soulignant qu’il s’agissait d’une aide aux travailleurs les plus fragiles.
 
« Attendue depuis deux ans, la réforme des deux dispositifs actuels d'aide aux travailleurs pauvres, la prime pour l'emploi (PPE) et le RSA-activité, avait été confirmée en août dernier par François Hollande: le chef de l'Etat avait annoncé leur fusion dans une "prime d'activité", ce que préconisait dans un rapport le député PS Christophe Sirugue » rappelle l’AFP. Au final, ces deux mesures, largement critiquées pour leur inadaptation à la situation d’urgence pour la première et la situation des jeunes pour la seconde, seront donc remplacées par cette prime plus large.
 
Le dispositif devrait être inclus dans le projet de loi sur le dialogue social qui sera prochainement présenté.

Effets sur le pouvoir d’achat

En expliquant que cette prime pourrait concerner entre 4 et 5 millions de travailleurs, le Premier ministre a souligné les effets sur le pouvoir d’achat : « Ce sera, d’une part, un coup de pouce pour le pouvoir d’achat des travailleurs aux revenus modestes, pour le pouvoir d’achat aussi de ceux qui reprennent une activité; ce sera, également, un dispositif incitatif, un dispositif qui encourage et accompagne la reprise d’activité » rapporte l’Agence France presse.
 
Tous les travailleurs aux revenus faibles jusqu’à 1,2 SMIC seront éligibles. Globalement bien accueillie, l’annonce a suscité quelques réserves du côté des syndicats CGT et FO qui estiment que le complément salarial risque de devenir une subvention de la pauvreté des salariés.
 

Sébastien Arnaud





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche












VA Press sur Twitter
VA Press : Canular homophobe à la télévision : un jeune dans un état "déplorable": Après le canular... https://t.co/PcizSUYhso https://t.co/0viNVdKWaN
VA Press : La société a-t-elle besoin de retrouver confiance dans le monde de la santé ?: Pour la... https://t.co/3xpanRxhzu https://t.co/iL0A6i9ZgL
VA Press : Globésité VA EDITIONS https://t.co/GVVYG5tk2w via @YouTube
VA Press : Pour la Fondation Abbé Pierre, le logement est "le grand oublié" du gouvernement:... https://t.co/V4HDUio7ew https://t.co/GCPen6ylBE
VA Press : Yves Bonnet, ancien directeur de la DST, interviewé sur TV5 Monde https://t.co/XbEYX7fPrh