Carnets du Business


           

​SNCF, la réduction des coûts apporte des bénéfices en 2016




Mardi 28 Février 2017


Malgré une baisse de l’activité le groupe ferroviaire est parvenu à dégager 567 millions d’euros de bénéfice. Une situation que le PDG de l’entreprise explique par une maitrise des coûts. Une situation qui va être difficile à tenir en 2017 avec le poids croissant du TGV sur l’ensemble des activités.



ILD
ILD
La SNCF a finalement mieux fait que prévu en 2016 en réalisant 825 millions d’euros d’économies alors que l’objectif fixé était de 750 millions. Une maitrise drastique des coûts qui permet au groupe d’être bénéficiaire de 567 millions d’euros. « Guillaume Pepy, le patron de la SNCF, l'avait annoncé début janvier  : le groupe a renoué avec les bénéfices en 2016, malgré une année « éprouvante » marquée par des grèves à répétition, l'impact des attentats sur le tourisme et la faiblesse des marchés traditionnels du fret ferroviaire » commentent Les Echos.

2016 a été difficile et l’activité du groupe a diminué de 1,5%, sans pour autant que ça n’empêche le groupe d’agir sur son chiffre d’affaires. Avec 32,3 milliards d’euros de CA, c’est une progression tout à fait honorable de 2,8% que réalise la SNCF. « Ces efforts ont permis de contenir la baisse de la rentabilité de SNCF Mobilités, l'établissement public (Epic) dédié aux activités de transport, le plus important du groupe, dont la marge opérationnelle ne recule que de 0,7 point (à 7,5 %) malgré les vents contraires de 2016. Ce pôle affiche au final un résultat net de 511 millions d'euros, lequel sert de locomotive à celui du groupe public » poursuit le quotidien économique.

Hormis les aspects conjoncturels, la situation reste complexe avec la rentabilité du TGV qui continue à s’étioler. « Le recul de 3 points enregistré en 2016 (de 11,7 % à 8,5 %) est dû en partie au mouvement social du printemps , mais il ne faut pas attendre de rebond en 2017, car les deux nouvelles lignes (Tours-Bordeaux et Bretagne-Pays de Loire), qui seront inaugurées en juillet , seront déficitaires et plomberont durablement la marge. Selon nos informations, elles amputeront le bénéfice opérationnel de 90 millions sur le seul second semestre 2017 » avance l’article.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Management : le grand retour du réel: Les utopies sont illusoires, et les théories managériales en vogue sont utopi… https://t.co/luIf334yZ5
VA Press : OMS : "toute infection prévenue est un traitement antibiotique évité": Cette année, à l'occasion de la Semaine mond… https://t.co/eCtBr85Kt4
VA Press : Sonia Rolland va signer un documentaire sur le Rwanda: Sonia Rolland, ancienne Miss France, commence au Rwanda le t… https://t.co/ko2KTCDF89
VA Press : Automédication : sans ordonnance ne veut pas dire sans risque: Une étude du magazine 60 millions de consommateurs a… https://t.co/zVO8OTYnFl
VA Press : La ferme des 1000 vaches https://t.co/4qt6gZrlia