Carnets du Business


           

​Un an après les attentats de Paris, les touristes ne sont toujours pas revenus




Lundi 7 Novembre 2016


Un comité interministériel se réunit lundi 7 novembre pour parler tourisme. Depuis les attentats du 13 novembre de Paris le secteur est en crise et les 10 millions d’euros débloqués par le gouvernement pour soutenir le secteur risquent de ne pas suffire pour changer l’image écornée du pays.



​Un an après les attentats de Paris, les touristes ne sont toujours pas revenus
Paris ville magique, France pays du tourisme. Les mauvaises conjonctures peuvent advenir, le tourisme est resté le secteur fort du pays. Ce que les crises économiques ne peuvent faire, les attentats terroristes l’ont fait. Depuis les attaques de Paris le 13 novembre 2015 puis de Nice le 14 juillet dernier, la France fait parler d’elle pour tout autre chose que le vin, le fromage ou la tour Eiffel. De janvier à août 2016, il y a eu 1,8 million de touristes en moins en région parisienne que l’année passée, le constat est sans appel.

Face à cette situation le gouvernement a régi en promettant 10 millions d’euros pour promouvoir la France comme destination touristique. Lundi 7 novembre, un comité interministériel lancé par le Premier ministre, Manuel Valls, doit proposer d’autres clés pour inverser la tendance.

Consultée, l’Alliance 46.2, l’organisme de grandes entreprises touristiques, estime que la sécurité est ce que l’on attend du gouvernement pour soutenir le tourisme. Ces professionnels proposent carrément la création d’une force de police dédiée au secteur pour protéger les touristes des vols et agressions.

Catastrophe économique

« Pour l’ensemble de l’Hexagone, les arrivées internationales entre le 1er janvier et le 31 octobre ont chuté de 8,1 %, selon les données du gouvernement. Ce sont les Japonais (– 39 %) qui ont le plus déserté la France, suivis des Chinois (– 23 %), des Allemands (– 10,8 %) et des Américains (– 4 %) » avance La CroixLe manque à gagner est estimé à 1,5 milliard d’euros pour l’année 2016.

L’emploi aussi est touché par cette tendance. Hôtels et restaurants racontent ainsi ne pas avoir renouvelé certains contrats à durée déterminée et gelé toute politique de recrutement. Interrogé par La Croix, des représentants du secteur estiment qu’il faudra entre un an ou deux pour changer l’image de la France et donner de nouveau envie aux touristes de venir.

En tourisme, l’image est centrale. Qui jetterait la pierre aux Japonais ? Au lendemain des incidents du Fukushima, pourtant concentrés sur une zone précise du pays, nous étions peu nombreux à nous ruer pour visiter le pays.

Sébastien Arnaud

Dans cet article : 13 novembre, attentas, La Croix, Paris, touristes




Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Harcèlement « quelque chose est en train de se passer » dit Brigitte Macron: En déplacement dans une école lundi...… https://t.co/pRxaMLDzO5
VA Press : A Paris, lancement de l'"Université du Bien Commun": La Fondation "France Libertés",... https://t.co/p1xxSxbpQ8 https://t.co/zgZROEej3Y
VA Press : Le groupe RATP inaugure un centre de formation dédié à l'apprentissage: "Par ce nouvel... https://t.co/gGvEJLCi1v https://t.co/M4gHL1yWjo
VA Press : "Daech ; l'arme de la communication dévoilée". Analyse à la veille de la chute proche et probable du califat. https://t.co/m8mxIygkO1
VA Press : Une politique familiale ni solidaire, ni responsable ?: Lors de la campagne électorale... https://t.co/X8rzlsLN2O https://t.co/7pgMwKanJt