Carnets du Business


           

Après un bon trimestre, Netflix remonte dans l’estime des investisseurs




Mercredi 19 Octobre 2016


Avec des résultats très encourageants malgré un ralentissement contraint en Chine, Netflix a reçu le soutien des investisseurs avec une hausse de 20% de son action en bourse. L’annonce de 3,57 millions de nouveaux clients crédibilise les grandes ambitions du géant de la vidéo en ligne.



Après un bon trimestre, Netflix remonte dans l’estime des investisseurs

C’est un succès que Netflix attendait depuis quelques mois. L’annonce d’une progression d’abonnements de 3,57 millions au dernier trimestre a boosté l’action en bourse de vingt points. « C’est que les chiffres présentés lundi soir ont réconcilié l’entreprise avec les amateurs de croissance après des résultats jugés décevants pour le deuxième trimestre de l’exercice en cours. Avant les résultats purement financiers, ces derniers ont en effet apprécié le retour de la croissance du nombre d’abonnés, avec quelque 3,57 millions de nouveaux clients sur le trimestre écoulé, essentiellement séduits en dehors des Etats-Unis, marché natif de Netflix qui y a développé son offre en ligne pour remplacer son activité initiale de location de cassettes VHS puis de DVD, par correspondance » explique le quotidien belge, La Libre Belgique.

Après quelques mois d’accalmie et les critiques ça et là sur les ambitions démesurées du groupe qui a annoncé des objectifs faramineux de productions originales pour l’année prochaine, c’est un nouveau souffle. « Netflix n'est toujours pas dans une situation d'équilibre financier. Son résultat net  est certes passé de 29,4 millions de dollars à 51,5 millions en un an au troisième trimestre, pour des revenus passant de 1,74 milliard à 2,29 milliards. Reed Hastings promet des profits « significatifs » pour l'an prochain. Mais comme il va augmenter ses dépenses annuelles en contenus de 5 milliards à 6 milliards, le groupe va consommer  encore plus de cash-flow  _1,5 milliard contre 1 milliard par an. Il lui faudra donc lever de la dette assez rapidement » nuancent Les Echos .

Pour le quotidien économique, « les investisseurs intéressés par Netflix achètent sa croissance en pariant que les profits substantiels suivront car le site bouscule tout le paysage télévisuel. Or en la matière, ils ont été servis, notamment à l'international. Netflix a ajouté 3,2 millions d'abonnés à l'étranger, contre 2 millions attendu, et 370.000 aux Etats-Unis, contre une prévision de 300.000. Il compte 87 millions d'abonnés au total. »


Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : « Jeu du piment » le nouveau jeu dangereux des cours de récrés: Le « jeu du piment » qui consiste à jeter dans les… https://t.co/QVi89xfZRz
VA Press : Grossesse et environnement : une étude d’une ampleur inédite: Des chercheurs de l’Université de Columbia et de Pnns… https://t.co/cSfARSUPzr
VA Press : Management : le grand retour du réel: Les utopies sont illusoires, et les théories managériales en vogue sont utopi… https://t.co/luIf334yZ5
VA Press : OMS : "toute infection prévenue est un traitement antibiotique évité": Cette année, à l'occasion de la Semaine mond… https://t.co/eCtBr85Kt4
VA Press : Sonia Rolland va signer un documentaire sur le Rwanda: Sonia Rolland, ancienne Miss France, commence au Rwanda le t… https://t.co/ko2KTCDF89