Carnets du Business


           

Avec 800 milliards de dollars, Apple bat le record de capitalisation en bourse




Mercredi 10 Mai 2017


En clôture de séance mardi 9 mai, Apple est passé au-dessus des 800 milliards de dollars de capitalisation. Un record absolu qui pousse à se demander jusqu’où le groupe poussera les limites. La barre des 1 000 milliards semble déjà être un objectif à moyen terme.



ILD
ILD
Apple est définitivement le groupe de tous les records. Le groupe le plus important au monde vient de passer la barre des 800 milliards de dollars de capitalisation boursière. Un record qui fait tourner la tête mais qui ne surprend guère les observateurs des fluctuations de la bourse.
 
Le seuil symbolique a été franchi mardi 9 mai, avec une clôture stabilisée au-dessus de 800 milliards de dollars à Wall street. « Le géant américain a certes réussi à accroître son chiffre d'affaires au premier trimestre malgré une légère baisse des ventes de son produit phare, l'iPhone, le smartphone de la marque à la pomme dont les investisseurs pensent en plus que le prochain modèle sera innovant et très bien vendu. Mais les raisons profondes d'une hausse de 40% de la valeur boursière d'Apple sont à trouver ailleurs » commente Le Parisien.
 
C’est l’annonce de la mise sur la table de 300 milliards de dollars pour rémunérer les actionnaires qui a permis ce rebond. Une annonce hors du commun qui rappelle que le groupe est assis sur une trésorerie de plus de 250 milliard de dollars. « Si Apple pouvait rapatrier cette somme aux Etats-Unis sans impôt sur les sociétés il pourrait alors faire un achat de grande envergure. Disney et Netflix sont régulièrement évoquées » note le quotidien.
 
Le seuil symbolique des 800 milliards de dollars passé, les regards se tournent maintenant vers les 1 000 milliards. Un objectif qui parait largement vraisemblable même si Apple, paradoxalement, n’est pas favori dans cette course. Avec des innovations qui ne bousculent guère les lignes, le groupe de l’iPhone va certainement continuer à croitre mais à un rythme prévisible. Beaucoup plus audacieux dans ces choix stratégiques, Amazon serait mieux placé.
 
A plus long terme se pose la question de savoir si Apple sera la première entreprise à dépasser les 1 000 milliards de dollars de valeur boursière (environ 910 milliards d'euros). Les analystes estiment que, pour ce faire, il faudra innover et ne pas se contenter des sorties de nouveaux modèles d’iPhone. Paradoxalement, Amazon serait peut-être mieux placée pour franchir ce cap en premier alors que le groupe est capitalisée à 450 milliards en bourse.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Management : le grand retour du réel: Les utopies sont illusoires, et les théories managériales en vogue sont utopi… https://t.co/luIf334yZ5
VA Press : OMS : "toute infection prévenue est un traitement antibiotique évité": Cette année, à l'occasion de la Semaine mond… https://t.co/eCtBr85Kt4
VA Press : Sonia Rolland va signer un documentaire sur le Rwanda: Sonia Rolland, ancienne Miss France, commence au Rwanda le t… https://t.co/ko2KTCDF89
VA Press : Automédication : sans ordonnance ne veut pas dire sans risque: Une étude du magazine 60 millions de consommateurs a… https://t.co/zVO8OTYnFl
VA Press : La ferme des 1000 vaches https://t.co/4qt6gZrlia