Carnets du Business


           

Bien-être en entreprise, le respect de la vie privée est fondamental




Jeudi 23 Mars 2017


Le palmarès des entreprises où il fait bon vivre montre que les entreprises les plus estimées par ceux qui y travaillent sont celles qui leur donnent l’occasion de trouver le meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle. C’est la démonstration qu’un bon manageur sait doit savoir ménager ses collaborateurs.



ILD
ILD
Dans quelle entreprise il fait bon vivre ? Surement dans celles où les manageurs se posent cette question. Plus précisément les facteurs sont multiples mais on peut tout de même déceler quelques recettes qui fonctionnent. Le palmarès des entreprises où il fait bon travailler en France montre par exemple que la possibilité de trouver un équilibre entre vie privée et vie professionnelle est fondamental.
 
« Désormais, les entreprises de plus de 50 salariés ont l'obligation d'ouvrir des négociations afin de réguler l'utilisation des outils numériques au bureau. Un droit à respirer qui séduit, sur le papier, autant les salariés que les patrons eux-mêmes. 80% d'entre eux pensent ainsi que c'est une bonne mesure pour leur société, d'après le baromètre OpinionWay-Banque Palatine pour Challenges  » explique ce magazine. 
 
La tentation a beau être forte de solliciter en permanence ses collaborateurs sur des dossiers urgents ou les tenir au courant en temps réel des dernières évolutions, le manager doit veiller à ne pas exercer une pression intenable sur ses collaborateurs. Montrer dans les faits que l’on sait que chaque salarié a une vie personnelle et des priorités propres est une des clés du travail d’équipe sain et fructueux.
 
La meilleure démonstration de ce phénomène c’est que les entreprises qui veillent le plus à ce que la vie professionnelle n’empiète pas sur la vie privée des collaborateurs sont bien classées dans le palmarès bien-être au travail. « C'est devenu inéluctable en entreprise. Il y a une forte demande pour un meilleur équilibre vie privé et professionnelle, quel que soit l'âge. Dans beaucoup d'entreprises labellisées Great Place to work, il est interdit de programmer une réunion après 18 heures et l'accès aux mails est coupé le week-end » explique à Challenges Patrick Dumoulin, le directeur général de Great Place to work.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Management : le grand retour du réel: Les utopies sont illusoires, et les théories managériales en vogue sont utopi… https://t.co/luIf334yZ5
VA Press : OMS : "toute infection prévenue est un traitement antibiotique évité": Cette année, à l'occasion de la Semaine mond… https://t.co/eCtBr85Kt4
VA Press : Sonia Rolland va signer un documentaire sur le Rwanda: Sonia Rolland, ancienne Miss France, commence au Rwanda le t… https://t.co/ko2KTCDF89
VA Press : Automédication : sans ordonnance ne veut pas dire sans risque: Une étude du magazine 60 millions de consommateurs a… https://t.co/zVO8OTYnFl
VA Press : La ferme des 1000 vaches https://t.co/4qt6gZrlia