Carnets du Business


           

Budget 2015 : les ministères vont devoir se serrer la ceinture




Jeudi 10 Juillet 2014


Le gouvernement français a transmis le 9 juillet 2014 aux parlementaires les grands axes de son projet de budget pour les trois prochaines années, comprenant notamment les 18 milliards d'économies que devrait réaliser l'État dès 2015. Les crédits aux ministères devraient ainsi baisser de 1,8 milliards d'euros dès 2015 et 1 100 postes de fonctionnaires devraient être supprimés.



(Wikimedia)
(Wikimedia)
Dans ce document, qui sert de base au débat d'orientation budgétaire, le gouvernement donne une première idée de la traduction concrète des 50 milliards d'euros d'économies sur trois ans promises en avril. Les crédits des seuls ministères baisseront de 1,8 milliard en 2015, de 2,1 milliards en 2016 et de 2,3 milliards en 2017, par rapport à 2014. Le gouvernement devra ainsi trouver près de 8 milliards d'euros dès l'année prochaine. Les différents ministres doivent recevoir prochainement les lettres-plafond fixant très précisément les crédits et emplois dont ils disposeront pour les trois prochaines années.

Si les ministères de l'Écologie, du Travail et de l'Audiovisuel s’avèrent être les plus touchés par ce plan d’économies, ceux de l'Éducation, la Justice et la Sécurité s'en trouvent quant à eux davantage épargnés. Quant au nombre de fonctionnaires, il devra baisser de 1 177 en 2015, avec notamment plus de 9 500 créations de postes dans l'Éducation et 7 500 suppressions dans la Défense.

Mais Bercy a averti mercredi qu'une telle lecture « gagnants-perdants » était « faussée » : « ce sont des plafonds de crédits directement exprimés en valeur qui ne tiennent pas compte des tendanciels de dépense », a expliqué un conseiller ministériel. Un autre conseiller a également relevé que la division par dix des crédits affectés à l'audiovisuel public entre 2014 et 2017 traduisait le fait que « France Télévision doit faire des économies de fonctionnement » mais que son budget n'est pas condamné car il bénéficie de recettes de redevance dynamiques.

Roxanne Alvis





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Affaire Cantat, la réponse du magazine Elle: Dans la lignée des réactions outrées autour du retour en star et en...… https://t.co/pzIIvr6Ucq
VA Press : Des substances chimiques suspectées d'être des perturbateurs endocriniens: Dans le cadre de la Stratégie...… https://t.co/8JFNcyaGTS
VA Press : Médicaments pendant la grossesse : les boîtes de médicament s'adaptent: Un pictogramme « femmes enceintes »...… https://t.co/kkHnsgR14r
VA Press : Harcèlement « quelque chose est en train de se passer » dit Brigitte Macron: En déplacement dans une école lundi...… https://t.co/pRxaMLDzO5
VA Press : A Paris, lancement de l'"Université du Bien Commun": La Fondation "France Libertés",... https://t.co/p1xxSxbpQ8 https://t.co/zgZROEej3Y