Carnets du Business


           

Coca-Cola doit urgemment changer son image




Jeudi 27 Avril 2017


L’arrivée début mai d’un nouveau patron à la tête la mythique Coca-Cola Company permet de faire le point sur les défis que la marque doit relever. Dans un contexte où les politiques de santé mettent de plus en plus en garde contre les produits trop sucrés, Coca est attendu au tournant.



ILD
ILD
Le 1er mai Muthar Kent a pris la tête de Coca-Cola Company. « Selon un processus de succession très classique dans les grands groupes, Muhtar Kent qui occupait le poste depuis 2008, prend de la hauteur en devenant président du Conseil d'administration. Le directeur général opérationnel James Quincey va lui succéder. Le job est très enviable car il s'agit de piloter la plus belle marque de consommation de la planète, connue, consommée, appréciée sous toutes les latitudes depuis des décennies » précise Challenges dans un article consacré à ce sujet.

Ce n’est pourtant pas un travail de figuration qui est prévu pour le nouveau CEO. La marque a beau être connue dans le monde entier, de nombreux défis l’attendent. En fait Coca est connu mais c’est aussi le premier produit qui vient l’esprit de beaucoup lorsque l’on parle de malbouffe. « Malgré ses efforts pour équilibrer son image, la marque américaine reste associée à une boisson trop sucrée, pouvant être la cause de maladies graves telles que l'obésité et le diabète. Selon les recommandations de l'OMS, citées par une nutritionniste de la marque américaine, on ne devrait pas boire plus d'un verre de soda par jour » confirme Challenges.

Un verre par jour et par personne c’est un niveau suffisant pour que la marque continue à écouler son produit avec profit. L’urgence désormais c’est de faire évoluer positivement l’image alors que l’on remarque que d’autres produits tout aussi mauvais pour la santé sont moins associés aux désordres alimentaires. « Or si le discours a effectivement changé, la mise en œuvre en est encore à ses débuts. Un exemple est donné en ce moment à Paris par une sympathique opération de communication de la filiale française de Coca-Cola Company. La marque a loué un loft dans le 9e arrondissement de Paris pour y présenter « sa nouvelle vision stratégique » pendant six semaines » lit-on plus loin. Une campagne qui doit permettre de redresser la barre. En à peine un an le groupe a enregistré une baisse nette de son bénéfice de plus de 11%. Il y a urgence.

Lire en intégralité l’analyse du magazine Challenges

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Il y a 20 ans, J.K Rowling publiait le premier tome de Harry Potter: Le 26 juin 1997 une... https://t.co/Vsqu3UoFSv https://t.co/sG8CPPnwaM
VA Press : Après avoir enchainé plus de mille CDD elle poursuit l’employeur: Une ancienne employée de la Caisse régional de... https://t.co/WMgry13BW9
VA Press : L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE - École de Guerre Économique : 20 ans sur le front de la mondialisation https://t.co/dinJ01G2cO
VA Press : La grossophobie existe et fait beaucoup de dégâts: L’Express publie l’interview de... https://t.co/d5QD4t4zBc https://t.co/uEXYwKhegq
VA Press : Carla Bruni décide de répondre aux rumeurs de liaison avec Donald Trump: La réponse de Carla Bruni fait... https://t.co/jbF0yULZUx