Carnets du Business


           

Croissance : la Commission plutôt optimiste pour 2017




Jeudi 5 Novembre 2015


La Commission européenne a conforté les prévisions du gouvernement concernant la croissance du pays. Toutefois, elle souligne le besoin urgent de réduire encore plus le déficit.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
La Commission européenne a appuyé les prévisions du gouvernement à propos de la croissance de la France.

Un article en ligne du journal Le Point souligne la position de la Commission à propos de la croissance française.
 

Besoin d’efforts supplémentaires

L’article du Point explique que « la Commission européenne conforte les prévisions de croissance du gouvernement. Selon ses traditionnelles prévisions économiques d'automne, la France devrait enregistrer un PIB en hausse de 1,1 % cette année, 1,4 % en 2016 et 1,7 % en 2017, quand le ministère des Finances table sur une croissance de 1,1 % cette année, 1,5 % en 2016 ainsi qu'en 2017. »

Ainsi, « Bruxelles croit donc Paris en mesure de respecter les objectifs de réduction des déficits qu'elle lui a fixés pour cette année et l'année prochaine (3,8 % en 2015 et 3,4 % en 2016). Bercy table toutefois sur 3,3 %. »  L’article ajoute que « pour 2017, la Commission européenne prévoit un déficit de 3,3 %, bien au-dessus du fameux 3 % demandé, mais il s'agit d'une prévision qui ne tient pas compte de l'intégralité des futurs efforts qui seront contenus dans le budget 2017. »

Cité par Le Point, Valdis Dombrovskis, le vice-président de la Commission européenne en charge de l'euro a déclaré : « Nous saluons l'engagement pris par le gouvernement français d'atteindre l'objectif fixé de porter le déficit en dessous des 3 % en 2017. »

Dans un communiqué, Michel Sapin a quant à lui affirmé que « s'agissant de 2017, la Commission se livre – comme elle en a l'usage – à un exercice conventionnel, dit à politique inchangée, dont le résultat signifie simplement que le déficit ne reviendra pas spontanément sous les 3% en 2017. »

Le ministre a jouté que « c'est pour cela que des économies sont prévues pour tenir l'objectif fixé par le gouvernement » et  que « le gouvernement confirme son engagement à mettre en œuvre en 2017 la troisième étape du plan d'économies (15,4 milliards dans le plan d'économie de 50 milliards) comme le savent les commissaires européens, MM. Dombrovskis et Moscovici, qui se sont exprimés en ce sens. »

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Affaire Cantat, la réponse du magazine Elle: Dans la lignée des réactions outrées autour du retour en star et en...… https://t.co/pzIIvr6Ucq
VA Press : Des substances chimiques suspectées d'être des perturbateurs endocriniens: Dans le cadre de la Stratégie...… https://t.co/8JFNcyaGTS
VA Press : Médicaments pendant la grossesse : les boîtes de médicament s'adaptent: Un pictogramme « femmes enceintes »...… https://t.co/kkHnsgR14r
VA Press : Harcèlement « quelque chose est en train de se passer » dit Brigitte Macron: En déplacement dans une école lundi...… https://t.co/pRxaMLDzO5
VA Press : A Paris, lancement de l'"Université du Bien Commun": La Fondation "France Libertés",... https://t.co/p1xxSxbpQ8 https://t.co/zgZROEej3Y