Carnets du Business


           

Dexia: le résultat des négociations avec la Commission européenne




Lundi 22 Février 2010


Information réglementée - Dexia



Faits marquants

Dexia:  le résultat des négociations avec la Commission européenne
• Accord conclu avec la Commission européenne sur le plan de restructuration de Dexia :
- Reconnaissance des avancées significatives réalisées dans le cadre du plan de transformation de Dexia
- Confirmation d’un objectif de réduction des coûts de 15 %
- Reconnaissance des progrès réalisés en matière de réduction du bilan et de la capacité à poursuivre dans cette voie
- Vente de Dexia Crediop, Dexia Sabadell et Dexia Banka Slovensko au cours des trois prochaines années
- Restrictions sur les dividendes, les instruments hybrides et les acquisitions au cours des deux prochaines années

• D’ici 2014, le bilan de Dexia sera réduit de 35 %

• Au 30 juin 2010, le groupe sera sorti de la garantie des États sur ses financements

• Bénéficiant d’une structure saine de financement, Dexia s’attellera à exploiter pleinement le potentiel de ses franchises historiques tout en développant ses activités en Turquie



M. Jean-Luc Dehaene, président du conseil d’administration, a déclaré : « La Commission européenne a reconnu les progrès accomplis à ce jour par le plan de transformation de Dexia et les orientations données par le conseil d’administration en octobre 2008. Le résultat est positif pour le groupe. Dexia va bientôt retrouver sa pleine autonomie en matière de financement. Je voudrais remercier toutes les parties prenantes et en particulier les États belge, français et luxembourgeois pour leur soutien. Grâce à la mobilisation de chacun autour d'un projet clairement défini, nous pouvons continuer à bâtir de nouvelles perspectives pour le groupe. »

M. Pierre Mariani, administrateur délégué et président du comité de direction, a déclaré : « La finalisation des discussions avec la Commission européenne constitue une étape importante pour notre groupe et met un terme à une longue période d’incertitude. Les décisions annoncées aujourd’hui sont parfaitement en ligne avec le plan de transformation de Dexia, mis en oeuvre en novembre 2008. Nous allons gérer le programme de cessions de manière à protéger la valeur des entités et à assurer les meilleures opportunités de développement pour nos équipes. Nous sommes déterminés à poursuivre nos efforts de transformation, qui conduiront Dexia à se concentrer sur ses franchises principales. »

Accord de la Commission européenne sur le plan de restructuration de Dexia

Réuni le 5 février 2010, le conseil d’administration a revu et approuvé à l’unanimité les mesures de restructuration sur lesquelles les États français, belges et luxembourgeois et la Commission européenne ont marqué leur accord. Cet accord sera soumis au collège des commissaires.

Reconnaissance des avancées significatives réalisées dans le cadre du plan de transformation de Dexia

La Commission européenne a reconnu les orientations prises par le plan de transformation du groupe, qui avait été mis en oeuvre en novembre 2008.

• La vente de FSA Inc. en juillet 2009, de Kommunalkredit Austria en novembre 2008 et la réorganisation des activités de trading ont contribué à réduire fortement le profil de risque de Dexia.

• La position de liquidité de Dexia s’est améliorée :
− Les besoins de financement à court terme de Dexia ont diminué grâce à la conjonction de différentes initiatives : le profil de maturité de la dette du groupe a été rallongé grâce aux EUR 46 milliards de fonds à long terme levés en 2009 ; EUR 8 milliards de dépôts ont été collectés en 2009 ; un programme actif de réduction du bilan a été mis en place, avec notamment la vente de EUR 16,5 milliards d’obligations dans le courant de l’année 2009 ; le niveau de production de Public and Wholesale Banking en 2009 s’inscrit en baisse par rapport aux années précédentes, à EUR 12 milliards.
− De plus, la structure du financement à court terme s’est améliorée à partir du 3e trimestre 2009. L’accès au repo et au financement non garanti non sécurisé a contribué à réduire le recours au financement garanti à court terme et au financement de la Banque Centrale.

• De plus, Dexia a vendu sa participation de 20 % dans Crédit du Nord et a conclu un accord de vente de Dexia Épargne Pension

• En 2009, Dexia a pu réduire sa base de coûts bien au-delà de l’objectif initial de EUR 200 millions.

• Depuis le 1er trimestre 2009, Dexia a annoncé chaque trimestre des résultats positifs. Les métiers principaux ont enregistré une augmentation continue de leurs résultats au cours de 2009


Confirmation d’un objectif de réduction des coûts de 15 %

Fin 2008, Dexia a annoncé son objectif de réduire sa base de coûts de EUR 600 millions d’ici à fin 2011, dont EUR 200 millions en 2009. En 2009, une économie additionnelle de EUR 150 millions a été réalisée en sus de l’objectif de EUR 200 millions.
Le groupe peut ainsi réaffirmer son objectif initial de réduction des coûts de EUR 600 millions.

Reconnaissance des progrès réalisés en matière de réduction du bilan et de la capacité à poursuivre dans cette voie

Fin 2008, Dexia a mis un total d’actifs de EUR 191 milliards en run-off. Ce montant a déjà été réduit à EUR 162 milliards fin 2009 et continuera à décroître d’environ EUR 80 milliards d’ici à fin 2014 :
• Dexia a vendu un montant de EUR 16,5 milliards d’obligations en 2009, avec un impact limité sur le compte de résultats. Ces ventes, combinées à l’amortissement naturel des obligations, ont d’ores et déjà permis de réduire le portefeuille en run-off de 15 % en 2009, à EUR 134 milliards.
• Les prêts au secteur public non-core (incluant les prêts PWB au Japon, en Suisse, en Suède, en Europe centrale et de l’Est, en Australie et au Mexique) ont été réduits de 15 % en 2009, à EUR 17 milliards.
• Le portefeuille Financial Products, également en run-off, a diminué de 6 %, à EUR 11 milliards fin 2009.

Vente de Dexia Crediop, Dexia Sabadell, Dexia Banka Slovensko et d’autres participations

Dans le cadre des négociations avec la Commission européenne, il a été décidé de vendre Dexia Crediop (participation de 70 %) et Dexia Banka Slovensko (participation de 85,5 %) d’ici le 31 octobre 2012, ainsi que Dexia Sabadell (participation de 60 %) d’ici le 31 décembre 2013.
Dexia estime que ces entités constituent des franchises solides et attrayantes. Étant donné son objectif de réduire rapidement son gap de liquidité, le groupe pense que ces entités seraient mieux valorisées aux mains d’autres actionnaires.
Dexia s’est également engagé à céder :
• AdInfo (participation de 51 %) d’ici le 31 octobre 2010
• Les activités d’assurance en Turquie d’ici le 31 octobre 2012

Avant de céder le contrôle de ces sociétés, Dexia s’assurera qu’elles continueront à développer leurs activités et à offrir un service de premier ordre à leurs clients respectifs.

Une structure de refinancement améliorée

Le bilan de Dexia sera réduit de 35 % entre 2008 et 2014. La dépendance au financement court terme sera réduite, et représentera environ 10 % de l’endettement total en 2014.
Outre un niveau de capital solide avec un ratio core Tier 1 de 10,8 % fin septembre 2009, une grande partie du financement du groupe se basera sur des ressources stables et/ou à long terme : les dépôts de la banque de détail et commerciale et de Public and Wholesale Banking, mais également des obligations émises par les trois émetteurs d’obligations sécurisées de Dexia bénéficiant d’une franchise bien établie. Globalement, le financement sera plus long et son « mix » de meilleure qualité.

Sortie anticipée de la garantie des États sur les financements

La baisse du besoin de liquidité du groupe permettra à Dexia de s’affranchir plus tôt que prévu de la garantie des États sur ses financements. Le groupe n’émettra plus :
• de dette garantie à court terme après le 31 mai 2010 ;
• de dette garantie à long terme après le 30 juin 2010.

À la fin du mois de juin 2010, Dexia aura ainsi recouvré sa pleine autonomie en matière de financement.

Restrictions sur les dividendes, les instruments hybrides et les acquisitions pour les deux prochaines années

En outre, l’accord avec la Commission européenne prévoit également que :
• Dexia n’effectuera aucune acquisition d’institution financière avant la fin 2011
• Jusqu’à fin 2011, Dexia ne pourra verser de dividendes sur les actions ordinaires que sous forme d’actions
• Jusqu’à fin 2011, Dexia ne paiera des coupons sur ses instruments de dette subordonnée que s’il existe une obligation contractuelle, et ne procèdera à aucun remboursement anticipé (call).

Dexia renoncera à l’obligation convertible de EUR 376 millions, à souscrire par le grand-duché de Luxembourg.


Perspectives d’avenir de Dexia

À l’avenir, Dexia continuera à développer ses métiers principaux :
• Public and Wholesale Banking, particulièrement en France et en Belgique, ses marchés historiques
• La banque de détail et commerciale en Belgique au Luxembourg et en Turquie
• L’Asset Management, l’assurance et les services aux investisseurs



A propos de Dexia
Dexia est une banque européenne, qui compte environ 35 000 collaborateurs au 30 septembre 2009. À la même date, ses fonds propres de base s’élèvent à EUR 18,3 milliards. L'activité du groupe se concentre sur la Banque du secteur public, proposant des solutions bancaires complètes aux clients du secteur public, et la Banque de détail et commerciale en Europe (principalement en Belgique, au Luxembourg et en Turquie). Les activités principales comprennent la banque de détail, la banque commerciale et la banque privée, de même que des activités d'assurance, d'asset management et des services aux investisseurs.


Pour plus d’informations : www.dexia.com


Les Cdb




Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Des substances chimiques suspectées d'être des perturbateurs endocriniens: Dans le cadre de la Stratégie...… https://t.co/8JFNcyaGTS
VA Press : Médicaments pendant la grossesse : les boîtes de médicament s'adaptent: Un pictogramme « femmes enceintes »...… https://t.co/kkHnsgR14r
VA Press : Harcèlement « quelque chose est en train de se passer » dit Brigitte Macron: En déplacement dans une école lundi...… https://t.co/pRxaMLDzO5
VA Press : A Paris, lancement de l'"Université du Bien Commun": La Fondation "France Libertés",... https://t.co/p1xxSxbpQ8 https://t.co/zgZROEej3Y
VA Press : Le groupe RATP inaugure un centre de formation dédié à l'apprentissage: "Par ce nouvel... https://t.co/gGvEJLCi1v https://t.co/M4gHL1yWjo