Carnets du Business


           

En France, les prélèvements fiscaux battent tous les records




Mercredi 12 Avril 2017


D’après les chiffres de l’OCDE, la pression fiscale française reste une des plus importantes du monde. En moyenne l’impôt et les cotisations sociales sur les revenus du travail s’élève à 36% dans cette zone, la France est bien au-dessus.



C’est un sujet clivant dans la campagne présidentielle qui s’achève dans quelques jours. L’étude de l’OCDE sur « les impôts sur les salaires 2017 » montre que la France est bien un des pays où les travailleurs sont les plus imposés. « Sur les trente-cinq pays membres de l’OCDE, le prélèvement d’impôts et de cotisations sociales sur les revenus du travail s’élevait en moyenne à 36 % en 2016, soit une diminution de 0,07 point par rapport à 2015 et d’un point par rapport à 2000 » rapporte Le Monde.

Une moyenne qui ne représente pas grand chose tant les écarts sont importants selon les pays. Raison pour laquelle l’OCDE a calculé le taux effectif d’imposition avec le cumul des impôts et les cotisations payées par le salarié et l’employeur tout en déduisant les prestations familiales.  « En France, en 2016, pour un couple marié avec deux enfants et ne disposant que d’un seul salaire moyen, le poids de ces prélèvements a représenté 40 % du coût du travail. C’est plus que la moyenne des pays étudiés (26,6 %). Il s’agit surtout du plus fort taux de l’OCDE, devant la Finlande (39,2 %), l’Italie (38,6 %) et la Belgique (38,6 %). On est loin des pays où le taux effectif d’imposition pour les familles est le plus faible, comme la Nouvelle-Zélande (6,2 %), le Chili (7 %) et l’Irlande (8,3 %) » liste le quotidien français.

« A l’inverse, l’étude montre que, contrairement aux idées reçues, le coût du travail (salaires bruts, charges sociales, cotisations sociales patronales) est plus élevé en Allemagne que chez nous. Exprimé en dollars et en parité de pouvoir d’achat, ce qui permet les comparaisons internationales en excluant les variations liées aux monnaies, il est en effet de 73 683 dollars pour un célibataire allemand au salaire moyen, contre 65 294 dollars en France. Il reste néanmoins inférieur au niveau de la Belgique (74 439 dollars) et de la Suisse (74 913 dollars), qui détient le record en la matière » lit-on plus loin.
 
 

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Le Secours Populaire emmène les enfants en Suisse: Une centaine d'enfants soutenus par... https://t.co/ni6tGfB8Ma https://t.co/SZmXQvA3nJ
VA Press : L'obligation vaccinale à 11 maladies : mieux protéger les jeunes ?: La vaccination... https://t.co/Popfc2zVlz https://t.co/X4qvI5yY4l
VA Press : Connaitre l'adversaire: le nationalisme économique américain https://t.co/tA5xYEkwu0
VA Press : RT @ege_fr: Publication étude @ege_fr #Globésité : la grande #désinformation de l'industrie #agroalimentaire @V_A_Press @aege https://t.co/…
VA Press : Géorgie : un monastère retiré de la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO: Dans un... https://t.co/sMglN3hDsA https://t.co/tTx8dKo7DS