Carnets du Business


           

Entreprises agiles : le modèle Cofely Ineo




Vendredi 3 Août 2012


Avec l'immixtion des nouvelles technologies de l’information et de la communication dans la vie économique, les entreprises ont dû adapter leur mode de fonctionnement. Cette adaptation a conduit les méthodes de management à évoluer. C’est ainsi qu’est apparu le management dit «agile».



Alors que la flexibilité fait référence à un champ limité entre la réactivité et l’autonomie, l’agilité s'ouvre comme une nouvelle voie vers la performance et donc la compétitivité. Pour analyser et comprendre plus en profondeur les tenants et aboutissants de cette nouvelle approche, une entreprise pionnière en la matière servira ici d’illustration concrète : l’entreprise Cofely Ineo.

Le développement de l’entreprise agile

Guy Lacroix, président de Cofely Ineo
Guy Lacroix, président de Cofely Ineo
Le management agile est avant toute chose un retour aux valeurs humaines. Apparu à la fin du 20ème siècle, il s'oppose à la déshumanisation du travail tel que l'ont amenée la parcellisation du travail et la déresponsabilisation des travailleurs. Le management agile remet donc au cœur de son approche une forme d’humanisme. Cofely Ineo illustre parfaitement cette volonté. « Nous sommes responsables de la vitalité et de la performance de notre entreprise » explique Guy Lacroix, son PDG. « Cela veut dire que nous sommes attentifs aux femmes et aux hommes qui s’engagent quotidiennement pour elle. Attentifs à leur sécurité, à leur bien-être au travail, à leur plaisir de travailler et de progresser en équipe ».

L'agilité, plus spécifiquement, se traduit par la mise en place d'une synergie interne entre les différents éléments constitutifs de l'organisation. « L’agilité ne se décrète pas, elle se suscite de l’intérieur de l’organisation », estime Olivier Reaud du cabinet conseil In Principo. Pour développer l’agilité en son sein une entreprise peut faire le choix d’encourager la créativité, comme l’a fait Cofely Ineo dont l’organisation « se situe [...] dans une logique de synergie et de co-créativité entre toutes nos activités » explique Guy Lacroix, son président. « Nos métiers [...] nous imposent de la curiosité, de l’anticipation, de la vision ». Cette capacité à se positionner en précurseur distingue les entreprises agiles les plus performantes. « La complexité d’aujourd’hui nous pousse à apporter des solutions différenciantes et les briques technologiques les plus créatives » poursuit Guy Lacroix. Il y a donc une réelle dynamique induite par l’agilité dans l’entreprise. Cette dynamique se nourrit en continu, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’organisation.

Le processus d’amélioration continu de l’entreprise agile

Thomas Peaucelle, Directeur général délégué
Thomas Peaucelle, Directeur général délégué
L’entreprise qui, grâce au management agile, a gagné en performance ne peut se contenter de se reposer sur ses lauriers. En effet, l’agilité s’inscrit dans une dynamique continue d’amélioration. Cette évolution positive se traduit d’abord par une remise en question interne constante, le tout dans un respect des valeurs humaines. Car « le comportement agile [...] se pratique, se vit, se propage. Projet agile après projet agile, entité après entité, transversalité après transversalité, c’est progressivement toute l’organisation qui devient agile » affirme Olivier Reaud d’In Principo. Cofely Ineo illustre ce processus à travers sa volonté d’être « une entreprise cohérente dans laquelle chacune des entités apporte sa pierre et a vocation à enrichir les offres des autres entités » explique Thomas Peaucelle, le directeur général délégué. Cette entreprise « se nourrit de la synergie de ses savoir-faire et de la richesse de ses équipes », complète son président.

Le processus d’amélioration continue de l’entreprise agile se nourrit également d'une dynamique externe. Elle est en lien direct avec son environnement de marché. Ce contact avec l’extérieur permet à l’entreprise agile d’être le plus en adéquation possible avec les attentes des clients et la réalité du marché. « Nous savons que les structures de leurs entreprises ont changé parce qu’ils sont entrés dans l’ère de l’optimisation » explique ainsi Guy Lacroix, en parlant de ses clients. « Nous considérons tout d’abord l’adéquation de nos services aux attentes de nos clients. [...] Cette organisation a été pensée pour répondre à notre volonté de présence plus affirmée auprès de nos clients ». Par exemple, dès 2006, Cofely Ineo a développé "La Passion d'Entreprendre", programme interne qui cherche à stimuler l'innovation dans l'entreprise. « C’est un projet d’ouverture, qui nous positionne en partenaire de nos clients, pour réfléchir et concevoir des réalisations ensemble. C’est aussi l’aiguillon de la mise en synergie de nos activités et de l’exploitation des richesses de nos savoir-faire. » C’est ce qui s’est concrètement passé lors du contrat pour le tramway de Dijon. Un projet d’une telle ampleur implique « de travailler main dans la main avec le client », explique Guy Lacroix.

Cette démarche d’amélioration continue est un processus qui s’inscrit dans le temps. Elle permet à l’entreprise agile de prendre en compte les aspects qui dépassent le simple cadre des enjeux économiques. « Nos prestations sur des équipements producteurs ou consommateurs nous donnent une conscience forte de leur impact sur l’environnement et des conséquences économiques de choix d'investissements à moyen ou long terme » estime Guy Lacroix. Par exemple, face aux polémiques énergétiques d’aujourd’hui, Cofely Ineo s’est positionné de manière innovante sur un projet de parc énergétique solaire. Constitué de 64 000 panneaux sur 10 hectares, ce projet « va permettre d’utiliser des sites d’enfouissement de déchets. Autrement dit, ce ne sont pas des terres que nous retirons à l’agriculture. Au passage, ces sols particulièrement meubles vont nécessiter des aménagements bien spécifiques, à commencer par des structures plus légères. C'est une réalisation exemplaire qui vient réhabiliter des sites sensibles. » Dans le contexte actuel de responsabilisation des acteurs économiques, les entreprises agiles se positionnent dès que possible en précurseurs.

« Les entreprises vivent sous la double contrainte de l'incertitude et de l'urgence » rappelle Christophe Everaere, auteur du Management de la flexibilité.  Pour y faire face, les entreprises disposent d’une nouvelle voie de gouvernance : l’agilité. Celle-ci repose tout d’abord sur la première richesse des entreprises : son personnel. « Les hommes et les femmes de l'entreprise agile sont - par leur connaissance intime des clients et de l'environnement, par leurs savoir-faire en permanence affûtés, par leur imagination et par les initiatives qu'ils sont autorisés à prendre pour satisfaire de façon originale le client - la principale source de différenciation et de performance commerciale de l'entreprise » rappelle Olivier Badot, auteur de la Théorie de l’entreprise agile. Tel que l’a illustré l’exemple de Cofely Ineo, sens de l’humain, créativité, synergie, responsabilité et proximité sont les principales caractéristiques des entreprises agiles qui dès aujourd’hui se préparent à l'environnement stratégique de demain.


C.-A. D.

Entreprises agiles : le modèle Cofely Ineo


La Rédaction





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Des substances chimiques suspectées d'être des perturbateurs endocriniens: Dans le cadre de la Stratégie...… https://t.co/8JFNcyaGTS
VA Press : Médicaments pendant la grossesse : les boîtes de médicament s'adaptent: Un pictogramme « femmes enceintes »...… https://t.co/kkHnsgR14r
VA Press : Harcèlement « quelque chose est en train de se passer » dit Brigitte Macron: En déplacement dans une école lundi...… https://t.co/pRxaMLDzO5
VA Press : A Paris, lancement de l'"Université du Bien Commun": La Fondation "France Libertés",... https://t.co/p1xxSxbpQ8 https://t.co/zgZROEej3Y
VA Press : Le groupe RATP inaugure un centre de formation dédié à l'apprentissage: "Par ce nouvel... https://t.co/gGvEJLCi1v https://t.co/M4gHL1yWjo