Carnets du Business


           

France : l'Euro 2016 a rapporté près d'un 1 milliard d'euros




Mercredi 11 Janvier 2017


L'organisation du Championnat d'Europe de football (l’Euro 2016) en France, durant l'été dernier, a eu d’importantes retombées économiques, selon une étude qui vient d’être publiée.



L'Euro 2016 de football est une réussite économique pour la France, pays organisateur de la compétition qui s'est déroulée en juin et en juillet dernier.

Selon une étude qui devait être révélée mardi 10 janvier par le ministère des Sports et dont l'Agence France-Presse a obtenu copie, « l'événement a généré 1,22 milliard de retombées économiques : ce bilan, issu de l'étude conjointement menée par l'organisme Keneo et le centre de droit et d'économie du sport de Limoges (CDES), laisse apparaître un impact financier de 625,8 millions d'euros pour le tourisme et de 596 millions d'euros pour le volet organisation », explique un article en ligne du journal Le Point.

Des retombées fiscales et de belles audiences

L'étude s'est penchée sur les dépenses des 613 000 spectateurs étrangers et des 34 000 « hospitalités », sans tenir compte des spectateurs français. Parmi les 613 000 touristes, « 40 000 ont uniquement suivi les matches depuis les fan-zones. En moyenne, un visiteur « Euro » a dépensé 154 euros par journée et est resté 7,9 jours en France. L'ensemble des supporteurs a donc dépensé un total de 625,8 millions d'euros. Sur cette somme, 35 % ont été consacrés au logement, 30 % à la restauration, 15 % aux transports et 20 % aux emplettes et visites. »

L’article ajoute que « les retombées en matière d'organisation sont en majorité liées aux dépenses opérationnelles de l'UEFA, maître d'œuvre de la compétition (360 millions d'euros). Viennent ensuite celles des 24 équipes participantes contributrices à hauteur de 34,9 millions d'euros aux retombées du tournoi. Ce chiffre est peu ou prou celui dépensé par les personnes accréditées (34,8 millions d'euros) alors que les sponsors n'ont déboursé que 22,6 millions d'euros. »

Au total, l'organisation de l'Euro 2016, qui a aussi généré de belles audiences à la télévision, a représenté « un accroissement de l'activité équivalent à 116 750 mois travaillés. »

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Harcèlement « quelque chose est en train de se passer » dit Brigitte Macron: En déplacement dans une école lundi...… https://t.co/pRxaMLDzO5
VA Press : A Paris, lancement de l'"Université du Bien Commun": La Fondation "France Libertés",... https://t.co/p1xxSxbpQ8 https://t.co/zgZROEej3Y
VA Press : Le groupe RATP inaugure un centre de formation dédié à l'apprentissage: "Par ce nouvel... https://t.co/gGvEJLCi1v https://t.co/M4gHL1yWjo
VA Press : "Daech ; l'arme de la communication dévoilée". Analyse à la veille de la chute proche et probable du califat. https://t.co/m8mxIygkO1
VA Press : Une politique familiale ni solidaire, ni responsable ?: Lors de la campagne électorale... https://t.co/X8rzlsLN2O https://t.co/7pgMwKanJt