Carnets du Business


           

L’Allemagne, l’Italie et la France veulent fabriquer un drone européen




Lundi 18 Mai 2015


Lundi 18 mai, les ministres de la Défense français, italien et allemand vont signer à Bruxelles une lettre d’intention pour le lancement des études pour la fabrication d’un drone européen. Le projet sera porté par Airbus Group, Dassault Aviation et Alenia Aermacchi pour un projet qui pourrait aboutir d’ici 2025.



L’Allemagne, l’Italie et la France veulent fabriquer un drone européen
Dans le domaine de la Défense les drones prennent une place de plus en plus importante. Qu’il s’agisse des déploiements militaires ou des développements industriels, cette technologie est au centre de toutes les attentions. Preuve de plus s’il en fallait, les ministres de la Défense français, italien et allemand sont attends à Bruxelles lundi 18 mai pour signer une lettre d’intention dans ce domaine. Les trois représentants des gouvernements vont ainsi lancer les études techniques pour la fabrication d’un drone européen. Ce dernier pourrait être opérationnel d’ici 2025.

D’après une source diplomatique qui s’est confiée à l’AFP, la signature s’applique à une « étude de définition d'une durée de deux ans afin de déterminer les prérequis opérationnels en vue de la conception d'un prototype. »

Trois industriels à la manœuvre

« Ce projet est porté par Airbus Group, Dassault Aviation et Alenia Aermacchi (groupe Finmeccanica) qui ont soumis en mai 2014 aux gouvernements français, allemand et italien une proposition concrète pour construire ensemble un drone militaire d'ici 2020/2025, un marché dominé par les États-Unis et Israël » détaille la dépêche de l’Agence France presse.

Le projet est d’autant plus ambitieux que dans le domaine des drones, les industriels et les Etats européens ont échoué dans les différentes tentatives de coopération. Cette mésentente a profité aux drones américains et israéliens qui ont été acquis par les pays européens. Par ailleurs, explique l’AFP, « les 28 chefs d'Etat et de gouvernement ont prévu de faire le point lors de leur prochain sommet, fin juin, sur les engagements pris, afin de stimuler encore plus la coopération européenne en matière d'achat et de fabrication d'armements. »
 
« Reste à savoir comment ce projet à trois présenté lundi va s'articuler avec les autres projets de coopération bilatréraux déjà connus. En effet, en novembre dernier, la France et la Grande-Bretagne ont annoncé le lancement d'un projet de drone de combat commun qui sera réalisé par six industriels européens (outre Dassault et BAE, le projet comprend les motoristes Safran et Rolls-Royce, ainsi que Thales et Selex, filiale de l'italien Finmeccanica, chargés de l'électronique et des senseurs), avec en ligne de mire un lancement à l'horizon 2030 » ajoute de son côté le quotidien Les Echos.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : La qualité de vie au travail dans les établissements de santé, un enjeu de santé... https://t.co/bbcrVBy0cp https://t.co/6bRp0mwCpW
VA Press : La "e-santé", mieux se former pour mieux en profiter: L'université Paris Diderot et... https://t.co/Y6idALOwc9 https://t.co/MShEEkeqJF
VA Press : Bangladesh : des peuples autochtones réunis sous le nom de "Jummas": Les 25 et 26 août... https://t.co/3MUd8FDDS6 https://t.co/GMQelDVIpQ
VA Press : La "e-santé", mieux se former pour mieux en profiter: L'université Paris Diderot et... https://t.co/Y6idALOwc9 https://t.co/kJLYhyPjxO
VA Press : Bangladesh : des peuples autochtones réunis sous le nom de "Jummas": Les 25 et 26 août... https://t.co/3MUd8FDDS6 https://t.co/vXz3ay7piF