Carnets du Business


           

L'or, au coeur de la "révolution de la nanotechnologie"




Lundi 22 Février 2010


Le rapport de recherche du World Gold Council démontre d'importantes applications des nanoparticules d'or dans le développement



L'or, au coeur de la "révolution de la nanotechnologie"
Aujourd'hui, le World Gold Council (WGC) a publié "Gold for Good: Gold and nanotechnology in the age of innovation" (L'or à tout jamais : l'or et la nanotechnologie à l'ère de l'innovation), un rapport de recherche détaillant les nouvelles innovations scientifiques et technologiques qui emploient de l'or. Le rapport, qui a été produit en collaboration avec Cientifica Ltd, la plus grande société de renseignements sur le commerce mondial et les investisseurs en termes de nanotechnologie, montre comment les nanoparticules d'or pourraient permettre de surmonter plusieurs des graves problèmes auxquels l'humanité sera confrontée au cours des décennies à venir.

Les nanoparticules d'or présentent une variété de propriétés uniques qui, lorsque maîtrisées et manipulées de manière efficace, permettent de créer des matériaux dont les usages potentiels sont nombreux et économiques. Ce rapport explore les nombreux applications différentes qui sont actuellement mises au point dans les domaines de la santé, de l'environnement et de la technologie.
Trevor Keel, gestionnaire de projets en nanotechnologie au World Gold Council, a déclaré :
"Les occasions et possibilités identifiées dans le cadre de ce rapport ne constituent qu'un sous-ensemble de la remarquable étendue des usages de l'or à l'ère de la nanotechnologie. En tant que matériel à portée de la main et bien compris, les nanoparticules d'or sont idéales dans une large gamme d'applications ayant pour but d'améliorer nos vies. Le WGC cherche à promouvoir le développement d'innovations à base d'or et à y investir par l'intermédiaire de partenariats d'innovation (Innovations Partnerships), et ce, dans le but de concrétiser tous les avantages de la nanotechnologie aurifère."

Tim Harper, fondateur de Cientifica Ltd, a déclaré :
"Au cours de la dernière décennie, près de 50 milliards de dollars octroyés par le gouvernement ont été investis dans les nanotechnologies, et cet investissement commence aujourd'hui à porter fruits grâce à flot continu de nanotechnologies commercialement viables qui ont une incidence positive sur la santé humaine, l'environnement et la technologie. Ce rapport démontre les nombreux usages variés de la nanotechnologie aurifère qui pourrait accroître le niveau de vie de la société."

Domaine de la santé

L'utilisation de l'or dans le domaine biomédical remonte à près de cinq milles ans. Cependant, l'aube de "l'ère nano" a réellement permis d'accroître le potentiel de l'or pour des applications biomédicales et, aujourd'hui, les nanoparticules d'or sont utilisées de nombreuses façons entièrement nouvelles pour obtenir des effets thérapeutiques.

Des technologies destinées à cibler les tumeurs qui emploient la biocompatibilité inhérente à l'or sont actuellement mises au point en vue d'administrer les médicaments directement dans les tumeurs cancéreuses. De plus, des tests de diagnostic simples, économiques et sensibles destinés à la détection précoce du cancer de la prostate et d'autres types de cancer sont actuellement en cours de développement.

Domaine de l'environnement

Les préoccupations environnementales n'ont jamais occupées une place aussi importante dans la société ; l'énergie et la raréfaction de l'eau potable, le réchauffement climatique et la pollution sont tout autant d'enjeux majeurs dont on doit se préoccuper. Les technologies à base de nanoparticules d'or sont très prometteuses pour ce qui est d'offrir des solutions à de nombreux problèmes environnementaux importants, des méthodes de production plus écologiques aux charges d'alimentation, en passant par le contrôle de la pollution et la purification de l'eau.

Des agents catalytiques à base d'or capables de prévenir efficacement la libération de formes hautement toxiques de mercure dans l'atmosphère, de réduire la quantité de produits chimiques utilisée dans les charges d'alimentation biologiques, de purifier l'eau et de détecter les agents de contamination sont actuellement en cours de développement. De plus, l'or est actuellement utilisé en vue de surmonter le défi posé par la construction de réservoirs de carburant économiques et efficaces, une technologie "d'énergie propre" clé pour l'avenir.

Dans les technologies avancées

L'or est déjà un matériau bien établi au sein de l'industrie des produits électroniques, et l'utilisation de l'or ne pourra que grandir au fur et à mesure qu'augmentera l'interaction entre les univers de l'électronique et de la nanotechnologie. L'application de l'or dans les encres composées de nanoparticules conductrices utilisées dans les produits électroniques de plastique est en cours de développement en raison de la compatibilité de l'or avec les matériaux, de sa durabilité inhérente et de ses antécédents éprouvés en termes de fiabilité. On a également démontré que les nanotechnologies aurifères offrent des avantages fonctionnels pour les technologies d'affichage visuel, comme les écrans tactiles, et pourraient éventuellement être utilisées dans les technologies avancées de stockage, y compris les dispositifs de mémoire flash avancés.


Le rapport complet peut être téléchargé à l'adresse suivante

World Gold Council
La mission du World Gold Council consiste à favoriser et à maintenir la demande d'or, ainsi qu'à créer une valeur durable pour ses parties prenantes. L'organisation est financée par les plus grandes sociétés minières du monde. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter http://www.gold.org.

Partenariats d'innovation
Le World Gold Council collabore directement avec des sociétés partenaires par l'intermédiaire de partenariats d'innovation. Ces partenariats appuient la recherche et le développement de nouvelles applications pratiques pour ce métal en s'inspirant d'un besoin réel du marché commercial en termes d'innovation. Par les organisations partenaires, on compte (entre autres) des sociétés de métaux précieux, de produits chimiques, de produits électroniques, de matériaux et de produits biomédicaux, allant des petites entreprises aux organisations internationales établies. Les sociétés intéressées sont invitées à contacter le World Gold Council pour obtenir de plus amples détails.
Pour 2009-2010, le World Gold Council est particulièrement intéressé à recevoir des propositions concernant les domaines suivants :

- Agents catalytiques industriels (y compris les agents catalytiques pour
le contrôle et le traitement de la pollution) Applications biomédicales
(y compris les diagnostics médicaux, les traitements et les matériaux)

- Produits électroniques avancés (y compris toute technologie ou tout
composant susceptible d'être utilisé dans des dispositifs de la nouvelle
génération)

- Systèmes de réservoir de carburant (y compris les applications dans les
structures des réservoirs de carburant et les infrastructures de
traitement de l'hydrogène)

- Matériaux optiques (y compris la nanotechnologie, les produits
chimiques et les revêtements)

Cientifica
Cientifica Ltd, dont le siège social est situé à Londres, est l'une des sociétés de consultation les plus respectées du monde dans le domaine des technologies émergentes et de la commercialisation des technologies. Elle offre des services de consultation stratégiques et des renseignements sur le commerce mondial à l'industrie, aux gouvernements et aux investisseurs à l'échelle mondiale.
http://www.cientifica.eu
Source: World Gold Council - February 11/PRNewswire


Illustration: flickr - cc - MuseumWales

Les Cdb




Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Management : le grand retour du réel: Les utopies sont illusoires, et les théories managériales en vogue sont utopi… https://t.co/luIf334yZ5
VA Press : OMS : "toute infection prévenue est un traitement antibiotique évité": Cette année, à l'occasion de la Semaine mond… https://t.co/eCtBr85Kt4
VA Press : Sonia Rolland va signer un documentaire sur le Rwanda: Sonia Rolland, ancienne Miss France, commence au Rwanda le t… https://t.co/ko2KTCDF89
VA Press : Automédication : sans ordonnance ne veut pas dire sans risque: Une étude du magazine 60 millions de consommateurs a… https://t.co/zVO8OTYnFl
VA Press : La ferme des 1000 vaches https://t.co/4qt6gZrlia