Carnets du Business


           

LA SNCF soigne ses offres face à la concurrence




Mercredi 4 Février 2015


Le covoiturage et les vols low-cost obligent la SNCF à revoir ses offres pour rester compétitif. L’offre Ouigo va être élargie, les abonnements iDTGV vont voir le jour et des offres Intercités vont bénéficier de réductions.



 Les annonces d’offres spéciales de la SNCF se multiplient. Plutôt que de baisser de manière générale les tarifs, la société ferroviaire préfère proposer des formules moins chères qui permettent par la même occasion de fidéliser les clients.
 
Dernière offre en date : le lancement de deux offres sur Intercité. Pour l’année 2015, 2,7 millions de billets à prix réduits vont être proposés, c’est 35% de plus qu’en 2014. « Sa première offre, baptisée "Happy Hour", sera disponible à partir du 31 mars uniquement sur internet, et 2 à 5 jours avant le départ. Proposée sur 177 destinations du réseau Intercités, la "réduction garantie de 50%" s'appliquera en outre à quatre trains par ligne, tous les jours » détaille Boursier.com.
 
La deuxième offre, continue le site spécialisé, s’appellera « 100% Eco » et concerne 640 places par trains pour des aller-retour Paris-Bordeaux hebdomadaires. « Le prix des billets - en vente dès aujourd'hui pour un début des circulations le 4 avril prochain - sera compris entre 15 et 35 euros en seconde classe pour un temps de trajet de quatre heures et demi environ, contre 3 heures 16 à 3 heures 57 en TGV. Là encore, les billets sont uniquement vendus sur internet et ne pourront pas être échangés ou remboursés. A partir de 2016, la SNCF compte étendre cette offre du lundi au vendredi. »

Stratégie offensive

Fin 2014, le patron de la société, Guillaume Pepy, avait annoncé la baisse des prix. Depuis, les offres spéciales se multiplient. Les trains Ouigo vont être étendus et des abonnements iDTGV vont être ouverts à moindres coûts.
 
L’objectif est clair, face à la concurrence du covoiturage et la baisse des prix des billets d’avion, la SNCF doit continuer à revoir son modèle. Les formules sont encore à réinventer pour faire revenir une partie de la clientèle qui s’est habitué à utiliser des moyens alternatifs pour voyager moins cher.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Harcèlement « quelque chose est en train de se passer » dit Brigitte Macron: En déplacement dans une école lundi...… https://t.co/pRxaMLDzO5
VA Press : A Paris, lancement de l'"Université du Bien Commun": La Fondation "France Libertés",... https://t.co/p1xxSxbpQ8 https://t.co/zgZROEej3Y
VA Press : Le groupe RATP inaugure un centre de formation dédié à l'apprentissage: "Par ce nouvel... https://t.co/gGvEJLCi1v https://t.co/M4gHL1yWjo
VA Press : "Daech ; l'arme de la communication dévoilée". Analyse à la veille de la chute proche et probable du califat. https://t.co/m8mxIygkO1
VA Press : Une politique familiale ni solidaire, ni responsable ?: Lors de la campagne électorale... https://t.co/X8rzlsLN2O https://t.co/7pgMwKanJt