Carnets du Business


           

La Banque de France et la Banque Populaire de Chine signent un Memorandum of Understanding




Mercredi 2 Juillet 2014


La France est le premier pays de la zone euro à signer ce type d’accord avec la Chine. Sous peu un système de paiement en Yuans sera établi à Paris, il constituera une nouvelle étape vers de larges investissements français sur le marché domestique chinois.



Creative Commons
Creative Commons
Par communiqué, la Banque de France (BDF) se félicite de la nouvelle, « Zhou Xiaochuan, Gouverneur de la Banque Populaire de Chine (PBOC), et Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France, ont signé le 28 juin 2014 un Memorandum of Understanding (MoU) afin d'établir à brève échéance à Paris un système de paiement en renminbi. » Pour les institutions françaises c’est un premier pas « vers la création d’une infrastructure de compensation et de règlement des transaction » en Yuans Renminbis (RMB).
 
Au niveau de la supervision et de la surveillance, le communiqué explique qu’elles « feront l'objet d'une coordination et d'une coopération entre les deux banques centrales, et seront sujets à échanges d'information réguliers. » Le projet a été défendu par les acteurs financiers parisiens sous la férule de Paris Europlace qui avait identifié un dossier stratégique pour ce secteur. Pour la place de Paris, c’est une opportunité importante puisque « il doit permettre de régler les paiements en RMB de façon sûre et efficace, au sein d'un système ouvert traitant les opérations tant de la zone euro que des régions avoisinantes. » Pour la Chine, cette installation doit permettre de soutenir « une croissance maîtrisée de l'usage transfrontière du renminbi » décrypte la Banque de France.

Quota RQFII pour la France

Le Mermorandum of Understanding a été validé après que la Chine a attribué à la France un quota Renminbi Qualified Foreign Institutional Investors (RQFII) de 80 milliards de RMB. Là aussi, c’est une bonne nouvelle pour les investisseurs institutionnels français, assurances, banques, sociétés de gestion et fonds d’investissement. Ce premier et seul quota RQFII de la zone euro va donner un coup d’avance aux acteurs français. Pour la Banque de France, ces accords « consacrent le rôle de premier plan que la place financière de Paris joue dans la promotion de l'utilisation transfrontière du Renminbi. »

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Des substances chimiques suspectées d'être des perturbateurs endocriniens: Dans le cadre de la Stratégie...… https://t.co/8JFNcyaGTS
VA Press : Médicaments pendant la grossesse : les boîtes de médicament s'adaptent: Un pictogramme « femmes enceintes »...… https://t.co/kkHnsgR14r
VA Press : Harcèlement « quelque chose est en train de se passer » dit Brigitte Macron: En déplacement dans une école lundi...… https://t.co/pRxaMLDzO5
VA Press : A Paris, lancement de l'"Université du Bien Commun": La Fondation "France Libertés",... https://t.co/p1xxSxbpQ8 https://t.co/zgZROEej3Y
VA Press : Le groupe RATP inaugure un centre de formation dédié à l'apprentissage: "Par ce nouvel... https://t.co/gGvEJLCi1v https://t.co/M4gHL1yWjo