Carnets du Business


           

La croissance va-t-elle chuter après les attentats ?




Mardi 24 Novembre 2015


Après les attentats de Paris qui se sont déroulés le 13 novembre dernier, le tourisme a fortement chuté en France. Quant à la croissance du pays, elle ne doit pas chuter ni "sombrer dans l’attentisme."



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
La croissance française ne doit pas chuter après les attentats qui se sont déroulés à Paris le 13 novembre dernier.

Un article en ligne du journal Le Point tente de savoir si les attentats de Paris peuvent menacer la « fragile reprise économique en France. »
 

« Les attaques vont peser sur le tourisme »

L’article du Point explique  que « le matin des terribles attentats de Paris, l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) avait annoncé que la croissance avait rebondi au troisième trimestre, à 0,3 % après avoir été nulle au second, ce qui assurait une croissance annuelle moyenne d'au moins 1,1 % contre 0,2 % l'année dernière. » Mais d’après le journal, « l'activité économique peut-elle retomber comme un soufflet ? S'il est encore bien trop tôt pour se prononcer, la question est déjà sur la table. »

Ainsi, l’article affirme que « les attaques de vendredi pèsent et vont peser sur le tourisme (quelque 8 % du PIB) et donc sur l'hôtellerie. » Car « pour des raisons de sécurité, de nombreux salons et réunions ont été annulés, à commencer par le Congrès des maires de France, reporté à la demande du gouvernement. Les taux de remplissage vont donc souffrir. »

En outre, « Pierre Gattaz, le président du Medef, a évoqué mardi de fortes annulations, notamment de la part des touristes japonais et américains. Paris et l'Ile-de-France sont particulièrement concernées, mais il est probable que des voyages entiers vers la France soient perdus. »

Cependant, l’article ajoute que « les précédents sont plutôt rassurants quant à l'impact macroéconomique global des attentats. Malgré les attentats de Charlie Hebdo et de l'Hyper Cacher en janvier, l'économie française a fortement rebondi de 0,7 % sur les trois premiers mois de l'année avant de stagner totalement d'avril à juin. »

Ainsi, « les attaques n'ont donc, semble-t-il, pas eu d'impact significatif sur une croissance incertaine. Les tueries de vendredi n'ont, bien sûr, pas tout à fait la même nature, puisque les terroristes ont montré qu'ils pouvaient s'en prendre à n'importe qui. »

Lire l'intégralité de l'article du Point ici

Sébastien Arnaud





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche












VA Press sur Twitter
VA Press : USA et UK interdisent les ordinateurs dans les avions des pays arabes: Les vols directs... https://t.co/5dRa9XikGP https://t.co/RsqHQRX85d
VA Press : Pour l’ONU, les Norvègiens sont les plus heureux: Le classement 2017 du World Hapiness... https://t.co/cr2btDC6SI https://t.co/Qs3dZULS7p
VA Press : Le lien entre pauvreté et développement du cerveau en question: Un article du journal Le... https://t.co/CudMTfOgP8 https://t.co/bNbp3bicNZ
VA Press : On pourra bientôt envoyer de l’argent par pièce-jointe d’un mail: L’application Gmail... https://t.co/Ba6aa13szX https://t.co/WAZ6yl3Fm6
VA Press : Malgré des CV identiques, les noms d’origine maghrébine moins retenus par les... https://t.co/OBjXtZSAkt https://t.co/o4b2Rj24yM