Carnets du Business


           

Le Marketing vert est-il rentable pour votre entreprise ?




Vendredi 4 Juin 2010


Par Laurent Trignault
Quand il s'agit d'élargir sa part de marché, tous les moyens sont bons pour attirer le maximum de consommateurs vers ses produits. Actuellement la société mondiale a subi un éveil de conscience par rapport à l'écologie ainsi qu'à la protection et préservation de l'environnement. Cela dit, bon nombre de sociétés pensent passer au vert. C'est une part de marché qui est en plein essor, mais aussi qui comporte beaucoup d'implications !



"Green Apple" / Flickr - cc - BenA
"Green Apple" / Flickr - cc - BenA
Entrer dans le marché du « vert » n'est pas donné à tout le monde et ça implique toute une réorganisation de l'entreprise, de la conception, de la chaine de production jusqu'à la commercialisation, incluant l'emballage et le support de publicité.

La définition d'un plan de marketing vert n'est pas sans équivoque, car il peut comporter des contradictions par rapport à des normes environnementales établies ou même de la philosophie de base de l'entreprise. Aussi, le produit doit être respectueux des règles d'ordre écologique.

Le passage au vert est-il réellement économiquement viable à l'entreprise ? Une chose est sûre cependant : cette stratégie de marketing comporte bien des avantages aussi bien que de contraintes. Or, je vous propose ci-dessous quelques lignes qui vous permettront de concevoir et réaliser un plan marketing vert susceptible de fonctionner.

L'expertise d'un consultant marketing sera d'un apport plus conséquent.

Vert, est-ce déjà votre couleur ?

Catégorisant un produit ou un service de « vert », implique un bon nombre d'aspects à prendre en considération. Il est aussi très important de les respecter. Aller contre ces exigences en s'impliquant dans le « greenwash » peut avoir des conséquences relativement graves sur votre produit ou service et implicitement sur votre entreprise.

Mais c'est quoi, le « greenwash » ?

C'est un procédé qu'utilisent bon nombre d'entreprises qui prétendent être vertes par toute une série de stratégies bien définies pour vous détourner, alors qu'elles ne le sont pas. Si vous ne l'êtes pas, vous attirerez les foudres des consommateurs tout comme de vos concurrents directs, qui trouveront par cela le moyen de s'approprier la part de marché qu'est la vôtre. Cela portera atteinte à la crédibilité de votre entreprise. Cela peut entrainer le boycott de vos produits. Les différentes formes de mascarades écologiques sont :

¬ Mettre l'emphase sur des concepts qui sont déjà des réalités depuis bon nombre d'années, etc. la non-utilisation du CFC.
¬ Aucune preuve concrète de l'engagement écologique et environnemental.
¬ Afficher une certification provenant d'une tierce partie qui n'existe pas.
¬ Mentir, afficher une prétention fausse.

En satisfaisant tous les critères requis, il vous est désormais possible de démarrer votre plan de marketing vert. Prenez en compte les compétiteurs qui occupent déjà le marché, car votre plan marketing à lui seul ne suffirait pas. Faites une analyse pour établir vos forces et faiblesses ainsi que les opportunités et menaces du marché. Prenez en considération les éléments du marketing mix, afin d'assurer la survie de votre entreprise, qui sont notamment :

• Le prix
• La qualité
• La performance.

Faire du marketing vert, une véritable institution.

Croire dans le vert uniquement, ne suffira pas à dégager le meilleur du marché. Une once de créativité, quelques gouttes d'innovation, et un peu d'originalité seront nécessaires à votre produit pour se démarquer des autres. N'utilisez pas des méthodes déjà utilisées auparavant, car cela évoquera un sentiment de déjà-vu auprès des consommateurs.

Un produit original accrochera plus facilement les consommateurs. Un message sans ambiguïté et clair pourra diriger le prospect vers des aspects plus personnels plutôt que des aspects globaux. Le consommateur doit trouver en votre produit tous les avantages recherchés comme la fiabilité, l'accessibilité ainsi que le côté écologique. En plus clair, le client doit trouver un produit sain, pas cher et qui lui garantit le respect écologique de la conception à la commercialisation.

En mettant en place un produit de confiance, encadré par un plan de marketing vert digne, vous obtiendrez une crédibilité sans équivalent.

Cela facilitera la mise sur le marché de vos produits écologiques et par la suite vous n'aurez qu'à grignoter graduellement les parts de marché de vos concurrents directs. Petit à petit vous arriverez à inculquer aux consommateurs le réflexe du vert, qui à la longue garantirait une certaine fidélité au produit. Mais comme c'est quelque chose de pas évident, une éducation pour inculquer ces valeurs écologiques à travers des campagnes ciblées portera des fruits.

La culture du vert doit faire évoluer l'entreprise en une usine « vert » où tout ce qui est écologiquement possible sera fait en cette direction. L'utilisation de matière première recyclable peut être introduite, tout comme l'investissement dans les énergies vertes comme le solaire et l'éolienne. Ces investissements à long terme procureront des profits, car il y aura certes, une diminution des couts de production.


À propos de l'auteur :

Laurent Rignault est consultant marketing. Consulter son site.

Les Cdb




Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche












VA Press sur Twitter
VA Press : Une nouvelle application permet de localiser les terrasses de café sans fumée: « Ma... https://t.co/gOSMwbUwYJ https://t.co/zyjn6Bd9xq
VA Press : Carrefour lance sa propre carte bancaire: Le 18 avril Carrefour va lancer sa carte... https://t.co/M17QX0ye3m https://t.co/klHXOgTcYT
VA Press : USA et UK interdisent les ordinateurs dans les avions des pays arabes: Les vols directs... https://t.co/5dRa9XikGP https://t.co/RsqHQRX85d
VA Press : Pour l’ONU, les Norvègiens sont les plus heureux: Le classement 2017 du World Hapiness... https://t.co/cr2btDC6SI https://t.co/Qs3dZULS7p
VA Press : Le lien entre pauvreté et développement du cerveau en question: Un article du journal Le... https://t.co/CudMTfOgP8 https://t.co/bNbp3bicNZ