Carnets du Business


           

Les Français favorables à un CDD plus flexible




Vendredi 5 Juin 2015


D’après un sondage CSA pour Les Echos, Radio Classique et l’Institut Montaigne une grande majorité des personnes interrogées se disent en faveur d’un assouplissement du CDD. Cette proportion dépasse même ka barre des 80% chez les jeunes, les premiers concernés. Pour ce qui est du CDI, les avis seraient plus partagés et dépendraient largement des opinions politiques.



Les Français favorables à un CDD plus flexible
81% des jeunes interrogés lors d’un sondage CSA pour Les Echos, Radio Classique et l’Institut Montaigne sont favorables à un assouplissement des règles du CDD. Ceux qui sont les premiers concernés par ce contrat court sont donc les premiers à vouloir en changer les règles pour notamment permettre son allongement. De  manière générale 64% des sondés se prononcent pour un allongement de 18 à 24 mois de ce contrat court et pour la possibilité de  le renouveler deux ou trois fois.
Lorsqu’il s’agit du CDI, les avis sont plus partagés avec 49% des Français prêts à accepter plus de flexibilité pour les employeurs.

« Interrogés sur le plafonnement des indemnités de licenciement en cas de condamnation de l'employeur aux prud'hommes, une des mesures envisagées par le gouvernement pour relancer l'emploi dans les TPE et les PME, les Français s'y disent aussi favorables à 57%. Là encore, ce sont les 18-24 ans qui sont le plus favorables à cette mesure (62%) » décrypte La Tribune. Le site spécialisé relève ainsi les différentes pistes étudiées par le gouvernement pour relancer l’emploi, notamment dans le cadre de la loi Macron (voir notre article).

Opposition gauche-droite

Pour ce qui est du CDI, les avis sont donc plus partagés. Le sondage montre que les différents points de vue sont liés à la vision politique des sondés. Ainsi, de nettes différences apparaissent selon la sensibilité des personnes interrogées, ce qui n’est pas le cas pour les questions sur le CDD.

Les sondés se déclarant plutôt à droite seraient à 60% favorables à l’allongement de la période d’essai et 56% pour permettre de faciliter les licenciements. Ceux qui se déclarent à gauche auraient un avis négatif sur ces deux propositions à 56% et 59%.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Affaire Cantat, la réponse du magazine Elle: Dans la lignée des réactions outrées autour du retour en star et en...… https://t.co/pzIIvr6Ucq
VA Press : Des substances chimiques suspectées d'être des perturbateurs endocriniens: Dans le cadre de la Stratégie...… https://t.co/8JFNcyaGTS
VA Press : Médicaments pendant la grossesse : les boîtes de médicament s'adaptent: Un pictogramme « femmes enceintes »...… https://t.co/kkHnsgR14r
VA Press : Harcèlement « quelque chose est en train de se passer » dit Brigitte Macron: En déplacement dans une école lundi...… https://t.co/pRxaMLDzO5
VA Press : A Paris, lancement de l'"Université du Bien Commun": La Fondation "France Libertés",... https://t.co/p1xxSxbpQ8 https://t.co/zgZROEej3Y