Carnets du Business


           

Malgré la concurrence, Netflix continue sa progression




Mercredi 21 Janvier 2015


Les plus grands acteurs de la production, diffusion et vente de contenus sur internet ont beau tenter de contrecarrer la progression de Netflix rien n’y fait. En 2014, l’entreprise présente dans une cinquantaine de pays a gagné 13 millions d’utilisateurs, c’est un nouveau record.



« Le progrès a été tel que nous pensons maintenant pouvoir achever notre expansion internationale sur les deux prochaines années, tout en restant rentable, ce qui est plus tôt qu'attendu » affirme à ses actionnaires Netflix dans sa lettre trimestrielle citée par l’AFP.
 
Dans ce bilan, l’entreprise se félicite d’avoir continué à progresser. Aujourd’hui dans une cinquantaine de pays, le service Netflix a séduit 13 millions de personnes supplémentaires pour atteindre le chiffre de 57,39 millions d’utilisateurs. C’est le nouveau record de l’entreprise. A l’international, Netflix a séduit 2,43 millions d’utilisateurs durant les trois derniers mois.
 
« En dépit de critiques mitigées, Netflix a notamment commandé une deuxième saison pour sa nouvelle série « Marco Polo ». Et fort du succès de productions comme « House of Cards », qui vient de valoir un Golden Globe à son acteur principal Kevin Spacey, il dit vouloir continuer d'augmenter dans les années à venir la part de ses investissements consacrés à des contenus originaux » décrypte l’Agence France presse.

La concurrence fait pourtant rage

A la fin du premier trimestre 2015, l’entreprise va se lancer en Australie et en Nouvelle-Zélande ainsi que dans d’autres grands pays dont les noms n’ont pas encore été révélés. « Cette expansion a permis à Netflix d'augmenter son chiffre d'affaires de 26% l'an dernier, à 5,5 milliards de dollars, tandis que son bénéfice net a plus que doublé à 266,8 millions de dollars (+137%), des performances saluées à Wall Street où son action s'envolait de presque 16% après la clôture des Bourses » rapporte l’agence de presse.
 
Ces résultats sont d’autant plus satisfaisants pour l’entreprise que des géants de secteurs connexes lui ont déclaré la guerre. Après les grandes chaines et maisons de production, c’est au tour de nombreux autres acteurs de se positionner sur les contenus en ligne dits streaming. Parmi ces poids lourds qui veulent remettre en cause le rouleau compresseur Netflix on retrouve Amazon, Google, Apple ou HBO et ESPN. Ainsi Amazon, par exemple, se lance dans la production de séries et a même réussi à mettre Woody Allen à bord d’un projet.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche












VA Press sur Twitter
VA Press : Canular homophobe à la télévision : un jeune dans un état "déplorable": Après le canular... https://t.co/PcizSUYhso https://t.co/0viNVdKWaN
VA Press : La société a-t-elle besoin de retrouver confiance dans le monde de la santé ?: Pour la... https://t.co/3xpanRxhzu https://t.co/iL0A6i9ZgL
VA Press : Globésité VA EDITIONS https://t.co/GVVYG5tk2w via @YouTube
VA Press : Pour la Fondation Abbé Pierre, le logement est "le grand oublié" du gouvernement:... https://t.co/V4HDUio7ew https://t.co/GCPen6ylBE
VA Press : Yves Bonnet, ancien directeur de la DST, interviewé sur TV5 Monde https://t.co/XbEYX7fPrh