Carnets du Business


           

Martin Bouygues prépare sa succession




Mardi 1 Mars 2016


A la veille d’une étape cruciale dans la vie du groupe avec la vente de Bouygues Telecom à Orange, Martin Bouygues fait entrer au conseil d’administration son fils Edward et son neveu Cyril. Ne faisant pas mystère de son envie de quitter la présidence du groupe Martin Bouygues n’a pas encore mis en avant clairement sa volonté pour la suite.



Martin Bouygues prépare sa succession
Le Journal du Dimanche a révélé que Martin Bouygues faisait entrer au conseil d’administration du groupe son fils Edward Bouygues et son neveu Cyril Bouygues, fils d’Olivier.

La succession est une question centrale pour le groupe Bouygues. Une préparation pensée et progressive de la prochaine génération est un gage de stabilité pour les actionnaires. En l’occurrence, l’enjeu est de taille alors que le groupe prend un virage stratégique déterminant avec la vente de Bouygues Telecom à Orange.
 

L’épreuve du feu

D’après une source du journal Le Monde, qui confirme l’information du JDD, la nouvelle génération doit d’abord passer par l’épreuve du feu. « Il faut les former et voir ce qu’ils valent. C’est d’un groupe coté que l’on parle (…) Il n’en est pas question pour l’instant » explique cette source.

A la tête du groupe depuis 1989, Martin Bouygues avait pris les reines de l’empire familial à 37 ans à peine. Aujourd’hui, à 64 ans, Martin Bouygues est à six ans de l’échéance des 70 ans prévus par le groupe. Pourtant, le PDG a déjà annoncé vouloir régler la question de sa succession d’ici 2017. Des déclarations qui pourraient être désavouées du fait de la jeunesse des nouveaux promus. « Edward, l’aîné des trois enfants de Martin Bouygues, est âgé de 32 ans. Il a commencé dans le BTP, a fait un passage chez TF1 avant d’atterrir chez Bouygues Telecom, où il a été promu en janvier directeur des services et des contenus. Cyril, 30 ans, travaille également dans le groupe, dans la partie pétrolière » résume Le Monde.

La piste d’une transition prise en charge par les plus proches collaborateurs du patron est également envisageable. Jean-François Guillemin, secrétaire général du groupe et Philippe Marien, la soixantaine tous les deux, pourraient alors tirer leur épingle du jeu.

Lire en intégralité l’article du JDD et du Monde
 

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Harcèlement « quelque chose est en train de se passer » dit Brigitte Macron: En déplacement dans une école lundi...… https://t.co/pRxaMLDzO5
VA Press : A Paris, lancement de l'"Université du Bien Commun": La Fondation "France Libertés",... https://t.co/p1xxSxbpQ8 https://t.co/zgZROEej3Y
VA Press : Le groupe RATP inaugure un centre de formation dédié à l'apprentissage: "Par ce nouvel... https://t.co/gGvEJLCi1v https://t.co/M4gHL1yWjo
VA Press : "Daech ; l'arme de la communication dévoilée". Analyse à la veille de la chute proche et probable du califat. https://t.co/m8mxIygkO1
VA Press : Une politique familiale ni solidaire, ni responsable ?: Lors de la campagne électorale... https://t.co/X8rzlsLN2O https://t.co/7pgMwKanJt