Carnets du Business


           

Motivation au travail : la paresse se transmettrait par les gènes




Vendredi 25 Avril 2014


Une étude réalisée par les chercheurs américains Frank Booth et Michael Roberts et publiée dans l'American Journal of Physiology révèle que la paresse serait génétique. Ce manque de motivation au travail ne serait donc pas systématiquement du à un manque de volonté…



(Flickr)
(Flickr)
Les deux chercheurs de l'Université du Missouri-Colombia se sont d’abord appuyés sur une première étude, publiée en 2013 dans The American Journal of Clinical Nutritio, démontrant que la fréquence des exercices physiques de deux frères jumeaux est si proche que leur éducation ne peut en être la seule explication. Ainsi la volonté des frères de faire de l'exercice ou non dépendrait dans une large mesure de la génétique. Cette étude ne permet toutefois pas de conclure sur les gènes impliqués dans ce mécanisme.

Dans le cadre d’une seconde expérience, Frank Booth et Michael Roberts ont placé une cinquantaine de rongeurs dans des cages munies d'une roue tournante. Après six jours d’observation, ils les ont séparés en deux groupes : les 26 plus actifs d’un côté et les 26 paresseux, caractérisés par leur inactivité, de l’autre. Les chercheurs ont ensuite répété l'opération sur dix générations de rongeurs et se sont aperçus que la lignée des plus sportifs courait dix fois plus vite que les rats issus de la famille paresseuse.

Les scientifiques ont alors continué leurs travaux en se penchant sur le profil ADN des rongeurs ainsi que sur le taux de mitochondries contenu dans leurs cellules musculaires. Ils y ont trouvé des niveaux de maturation neuronale plus importants chez les actifs que chez les plus fainéants. Franck Booth voit dans cette découverte un lien entre les gènes en jeu dans la motivation à faire de l'exercice et ceux impliqués dans le développement cérébral. Reste encore à découvrir si les gènes de la paresse existent également chez l’homme et, si oui, dans quelles proportions.

Roxanne Alvis





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Des substances chimiques suspectées d'être des perturbateurs endocriniens: Dans le cadre de la Stratégie...… https://t.co/8JFNcyaGTS
VA Press : Médicaments pendant la grossesse : les boîtes de médicament s'adaptent: Un pictogramme « femmes enceintes »...… https://t.co/kkHnsgR14r
VA Press : Harcèlement « quelque chose est en train de se passer » dit Brigitte Macron: En déplacement dans une école lundi...… https://t.co/pRxaMLDzO5
VA Press : A Paris, lancement de l'"Université du Bien Commun": La Fondation "France Libertés",... https://t.co/p1xxSxbpQ8 https://t.co/zgZROEej3Y
VA Press : Le groupe RATP inaugure un centre de formation dédié à l'apprentissage: "Par ce nouvel... https://t.co/gGvEJLCi1v https://t.co/M4gHL1yWjo