Carnets du Business


           

OptimHome opte pour la transaction clé en main, la transparence en prime




Samedi 31 Octobre 2015


Le réseau d’agents mandataires immobiliers OptimHome a récemment réalisé une étude avec l’IFOP portant sur les attentes des français vis-à-vis des professionnels de l’immobilier (1). Il en ressort que le web est devenu un outil central dans les démarches immobilières… et que les critères financiers, mais aussi d’accompagnement et de services prévalent quand il s’agit de choisir un agent. Avec son modèle basé sur un service clé en main, en toute transparence, OptimHome s’attache à répondre à ces nouvelles attentes des clients.



Des agents indépendants soutenus par un réseau solide

Depuis une dizaine d’années, le marché de l’immobilier a vu arriver un nouveau type de structure : les réseaux d’agents mandataires, composés d’agents indépendants, regroupés sous une même enseigne, et qui travaillent sans agence. OptimHome est l’un des premiers, et des plus importants réseaux de ce type. Fondé en 2006, il compte à ce jour plus de 1000 agents mandataires, et a réalisé 34 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014. Il vient de franchir la barre symbolique des 300 000 mandats signés, qui confirme son entrée parmi les acteurs sur lesquels il faut désormais compter, le tout réalisé en moins d’une décennie.

Car l’absence d’agence physique permet de réaliser d’importantes économies de temps et d’argent, sans que cela n’affecte, la visibilité et la publicité autour des annonces, bien au contraire. C’est en effet le web, premier espace de la recherche immobilière (2), qui est utilisé comme vitrine. Et les économies de frais fixes ainsi générées permettent d’investir dans les services au réseau : les honoraires demandés au client sont taillés au plus juste, les agents sont mieux rémunérés (70 à 98 % de la commission leur revient), et tout un dispositif support est mis en place au sein du siège pour l’ensemble du réseau. 70 personnes y assurent les fonctions administratives, marketing, juridiques, de communication et de formation, ou encore apportent le support technique pour les 1000 agents OptimHome. Comme le souligne Pascal Taquet, agent OptimHome en Picardie : « notre avantage, c’est aussi la force du réseau et notre puissance de feu digitale qui donne beaucoup plus de visibilité aux annonces ».

Service, sécurité et transparence

Car OptimHome doit son succès et sa pérennité principalement à ses politiques qualité du service et relations client. L’ensemble des process sont certifiés ISO 9001, ce qui garantit une qualité et une homogénéité constantes du service dans tout le réseau. OptimHome investit également beaucoup à cette fin dans la formation : 50 000 heures de formation ont ainsi été dispensées en 2014, y compris sur des sujets très pointus. Un partenariat avec KPMG permet par exemple aux agents de se former sur des aspects très techniques (viager, loi de finance, baux commerciaux…). Olivier Colcombet, qui dirige OptimHome, le justifie ainsi : « il s’agit d’enrichir la culture et l’expertise de nos conseillers sur des sujets connexes à l’immobilier mais qui peuvent les aider à améliorer la relation avec leurs clients ».

La sécurité des transactions est un autre principe fort, qui répond encore à une demande tangible de la part des clients (3). Chez OptimHome, le service juridique du siège contrôle tous les mandats avant que les biens soient mis en publicité, et l’ensemble des actes sont signés devant notaire. Le réseau peut d’ailleurs se prévaloir d’une sinistralité nulle depuis sa création.

La transparence est l’autre axe essentiel des valeurs d’OptimHome. Olivier Colcombet en est convaincu : « La clé réside dans la transparence et la fourniture du maximum d’informations, de façon cohérente et organisée, à des clients connectés de plus en plus exigeants de ce point de vue ». Dans cette logique le web est une vraie opportunité pour mettre l’information à disposition des clients. OptimHome a ainsi fait le choix de publier sur ses annonces non seulement des photos, mais également des visites 3D, ou des informations sur le quartier. Il met aussi à disposition un outil d’évaluation des biens (Drimki), autrefois réservé aux professionnels mais désormais accessible au grand public, depuis son rachat par Artemis, l’actionnaire majoritaire d’OptimHome. Sébastien de Lafond, président de Meilleursagents.com, est sur la même ligne : « la transparence est bonne pour le marché et ceux qui fondent leur pouvoir sur le fait de cacher l’information se trompent ». Les évolutions législatives vont dans le même sens : la loi Alur ou les décisions récentes, consistant à améliorer l’information aux clients par les agences immobilières, en sont l’illustration.

Un interlocuteur unique pour un accompagnement global

Cela n’est pas contradictoire avec un accompagnement « clé en main » qui est la valeur ajoutée souvent attendue par le client. L’agent mandataire joue chez OptimHome un rôle « humain », pivot dans le fonctionnement du modèle, et bien évidemment complémentaire des outils en ligne. « Nos agents seront l’unique interlocuteur du client final, tout au long du processus d’achat ou de vente. C’est une vraie garantie de confiance et de responsabilité entre les deux parties », résume Olivier Colcombet. Et comme ils ne peuvent pas avoir d’employés, « ils assurent eux-mêmes le montage et le suivi des dossiers, au cas par cas. C’est donc bien du sur-mesure ». A cela s’ajoutent les qualités de disponibilité et de motivation qui sont la marque des entrepreneurs indépendants comme le sont les agents mandataires.

OptimHome veut aller plus loin encore dans cette dimension, en étendant encore son offre de services. Dernier exemple en date : le lancement d’OptimHome Financement, qui permet d’être accompagné dans la recherche de financement par un courtier, professionnel de l’immobilier. « Nous ambitionnons d’être l’interlocuteur unique de clients embarrassés par des démarches souvent longues et complexes d’acquisition ou de vente d’un bien », détaille Olivier Colcombet, qui révèle que les aspects déménagement et rénovations font aussi partie des nouvelles offres envisagées.

« Le challenge de la profession est de convaincre le particulier de passer par un professionnel de l’immobilier quel que soit son modèle économique. Pour ce faire, il n’existe pas d’autre solution que de renforcer la transparence, la qualité de service et de la rendre visible aux yeux du particulier », explique Olivier Colcombet. Une feuille de route où vendeurs et acheteurs pourraient avoir tout à gagner.
 
1. http://www.ifop.com/?option=com_publication&type=poll&id=3032
2. L’enquête IFOP révèle que 84% des personnes ayant fait l’acquisition d’un bien immobilier ces trois dernières années ont pour ce faire consulté le web
3. Un sondage Harris Interactive publié en mai 2015 révèle que « 99 % des personnes interrogées jugent important que toute transaction soit encadrée et «bien vérifiée avant la vente ou l’achat, par exemple le droit de propriété du vendeur ou la solvabilité de l’acheteur» »
http://immobilier.lefigaro.fr/article/immobilier-moins-de-paperasse-pour-faciliter-les-ventes_f3f40eda-f7cd-11e4-864f-554de7028f42/

La Rédaction





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche












VA Press sur Twitter
VA Press : L'épreuve du pouvoir, ou le déchirement du mythe présidentiel: La monarchie française... https://t.co/ERMC4DDdSL https://t.co/DPoJ750umK
VA Press : Egypte : la plus grosse femme du monde a perdu 250 kilos: En Egypte, une femme, connue... https://t.co/bL9GiK14mz https://t.co/J9Dbv203gY
VA Press : Les réseaux Soros à la conquête de l'Afrique https://t.co/ygu2hirazX
VA Press : La dernière maison de Marilyn Monroe est en vente: A Hollywood, la maison de Marilyn... https://t.co/CvGTEwEz25 https://t.co/v1IxjaL3Za
VA Press : Le soir du premier tour, Emmanuel Macron est monté sur scène avec sa femme: Le soir de... https://t.co/y0JedMQZEH https://t.co/belFTTLFgs