Carnets du Business


           

PSA délocalise la production de la C3 en Slovaquie




Vendredi 23 Mai 2014


Alors que le ministre de l’Economie Arnaud Montebourg continue à envoyer des signes en direction de la réindustrialisation de la France, le groupe PSA Peugeot Citroën vient d’annoncer la délocalisation d’une partie de sa production en Slovaquie. Le site français de Poissy, qui produisait jusqu’à maintenant les C3, n’est pas remis en question par la direction.



DR
DR
Le patriotisme économique de Arnaud Montebourg prend un coup avec l’annonce par PSA Peugeot Citroën de délocalisation de la production de la C3 berline. C’est l’agence de presse Reuters qui, s’appuyant sur « des sources proches du dossier », a annoncé la nouvelle.
 
Jusqu’ici fabriquée à Poissy dans les Yvelines, la C3 berline sera vraisemblablement fabriquée en Slovaquie. Même si la direction du groupe a assuré que le site de production ne serait pas remis en question, une annonce de délocalisation est en elle-même très politisée. Elle rappelle que la France n’est plus attractive même pour les groupes.

Engagements avec l’Etat pas en cause

Le département de communication de PSA a vite communiqué autour de la nouvelle en rappelant sa stratégie de production. Les sites français sont conservés pour la fabrication des plus gros modèles et des véhicules les plus équipés des petits modèles. De cette manière la rentabilité reste possible.
 
Par ailleurs, le 22 mai, avant l’annonce de la délocalisation d’une partie de la production, le groupe avait déclaré qu’il avait « pris des engagements dans le cadre du Nouveau Contrat Social, en particulier la production en France d'un million de véhicules en 2016 et l'annonce du lancement d'au moins un modèle par site de production sur la période du contrat. » Cet engagement n’est donc pas remis en cause. L’Etat français détient 14% du groupe ce qui a permis à Arnaud Montebourg de déclarer que « l'Etat a toute légitimité pour s'assurer que les engagements de PSA en termes de production de véhicules en France et d'investissements seront tenus et respectés. »
 
Malgré la volonté du gouvernement de relancer l’industrie française, les grands groupes français constatent l’incompatibilité entre leur développement et le maintien de leurs sites de production en France.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : La qualité de vie au travail dans les établissements de santé, un enjeu de santé... https://t.co/bbcrVBy0cp https://t.co/6bRp0mwCpW
VA Press : La "e-santé", mieux se former pour mieux en profiter: L'université Paris Diderot et... https://t.co/Y6idALOwc9 https://t.co/MShEEkeqJF
VA Press : Bangladesh : des peuples autochtones réunis sous le nom de "Jummas": Les 25 et 26 août... https://t.co/3MUd8FDDS6 https://t.co/GMQelDVIpQ
VA Press : La "e-santé", mieux se former pour mieux en profiter: L'université Paris Diderot et... https://t.co/Y6idALOwc9 https://t.co/kJLYhyPjxO
VA Press : Bangladesh : des peuples autochtones réunis sous le nom de "Jummas": Les 25 et 26 août... https://t.co/3MUd8FDDS6 https://t.co/vXz3ay7piF