Carnets du Business


           

Pacte de responsabilité, pour Manuel Valls les patrons ne font pas assez




Jeudi 9 Avril 2015


Le Premier ministre a pris la parole mercredi 8 avril pour affirmer que les patrons n’en ont pas assez fait pour le Pacte de responsabilité. Un an et demi après l’annonce de cette aide de 40 milliards d’euros, le bras de fer entre le gouvernement et le patronat est loin de s’achever.



Pacte de responsabilité, pour Manuel Valls les patrons ne font pas assez
Le 31 décembre 2013, François Hollande annonce le Pacte de responsabilité. Cette aide de 40 milliards d’euros aux entreprises sous forme de réduction d’impôts avec pour objectif d’agir sur l’emploi. Presque un an et demi plus tard « le compte n’y est pas » a déclaré le Premier ministre Manuel Valls. « Le Pacte de responsabilité repose sur un principe simple : redonner de l‘air aux entreprises pour qu’elles embauchent ensuite. Et l’effort de l’Etat est conséquent : 40 milliards d’euros d’aides entre 2015 et 2016, sous formes de réductions d’impôts et de cotisations sociales, en échange de négociations, notamment sur la question de l’emploi, dans les branches professionnelles » résume Europe 1.

« L’effort est insuffisant » pour Manuel Valls

« Je le dis une nouvelle fois : sur ce terrain le compte n'y est pas, l'effort est insuffisant dans trop de branches professionnelles » a seriné Manuel Valls pour qui « l’effort (des entreprises) n’y est pas. »

« L'Etat a pris ses responsabilités et tenu son engagement en créant le CICE et le Pacte. Aux partenaires économiques de prendre les leurs, en mettant pleinement à profit leurs nouvelles marges de manœuvre pour investir et pour embaucher et en négociant dans toutes les branches des engagements pour l'emploi et la formation des jeunes, comme le prévoyait l'accord signé le 5 mars 2014 - il y a plus d'un an - par le Medef, la CGPME et l'UPA » a continué le Premier ministre en direction des patrons.

S’il reste encore quelques efforts, des accords ont tout de même été signés dans plusieurs branches professionnelles «  le gouvernement liste notamment la chimie, métallurgie, assurances, industries textiles, carrières et métaux, services automobiles, bureaux d'étude, restauration rapide. Elles représentent plus de 4,1 millions de salariés » rapporte Europe 1.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche












VA Press sur Twitter
VA Press : USA et UK interdisent les ordinateurs dans les avions des pays arabes: Les vols directs... https://t.co/5dRa9XikGP https://t.co/RsqHQRX85d
VA Press : Pour l’ONU, les Norvègiens sont les plus heureux: Le classement 2017 du World Hapiness... https://t.co/cr2btDC6SI https://t.co/Qs3dZULS7p
VA Press : Le lien entre pauvreté et développement du cerveau en question: Un article du journal Le... https://t.co/CudMTfOgP8 https://t.co/bNbp3bicNZ
VA Press : On pourra bientôt envoyer de l’argent par pièce-jointe d’un mail: L’application Gmail... https://t.co/Ba6aa13szX https://t.co/WAZ6yl3Fm6
VA Press : Malgré des CV identiques, les noms d’origine maghrébine moins retenus par les... https://t.co/OBjXtZSAkt https://t.co/o4b2Rj24yM