Carnets du Business


           
Olivier Meier
Olivier Meier est Professeur des Universités, directeur de recherche au Lipha Paris Est et visiting... En savoir plus sur cet auteur

Perspectives de recherche en Management international [2]




Mercredi 15 Juin 2016


Cet article est le deuxième volet sur l’étude des perspectives de recherche en Management international (1). Il vise à rendre compte des mouvements d’idées (nouveaux courants, nouvelles théories…) et de l’émergence de nouvelles pratiques dans le domaine du management international.



Perspectives de recherche en Management international [2]
Parmi les évolutions marquantes en matière de recherche, on peut relever l’importance des travaux sur les communautés virtuelles et réseaux de pratiques au sein d'organisations désormais globalisées (souvent éclatées géographiquement) et le traitement désormais massif des connaissances et informations à l’échelle mondiale. Ces communautés et modes d’approches présentent des fonctionnements et des logiques d’actions, radicalement différents des entreprises hiérarchiques traditionnelles, qui ont pour effet de modifier le rapport au temps (transmission d’informations en temps réel), la relation à l’autre (équipe virtuelle), le rapport au savoir (connaissances massives, précises et immédiates) et donc la façon de concevoir et de développer l’innovation dans les organisations.

Les recherches actuelles s'orientent également vers l’internationalisation des petites et moyennes organisations et leurs spécificités en matière de développement à l’international (réseau personnel, proximité relationnelle, capital humain, stratégie collective…). Ces travaux proposent des études à deux niveaux, en s’intéressant d'une part, au dirigeant de PME (et à son réseau), et d'autre part aux types de sociétés concernées par l'internationalisation, qu'il s'agisse de sociétés innovantes en phase d’hyper-croissance, d'entreprises familiales non cotées ou encore de TPE et groupements d’indépendants (mouvements, coopératives…), dont les structures et cultures posent le problème de leur adaptation aux enjeux de la globalisation.

Un autre axe à fort enjeu concerne les politiques de coordination des activités au sein de la chaîne de valeur globale de l'entreprise. En effet, de nombreuses entreprises multinationales sont amenées à repenser la localisation de leurs activités, dans le but d’optimiser leur chaîne de valeur globale (UNCTAD, 2005) (2). La coordination des activités est essentielle dans les entreprises internationalisées, en raison de la distance géographique, culturelle et institutionnelle qui séparent les entités et partenaires d’un même Groupe. De ce point de vue, les recherches portant sur le développement des clusters et les pôles de compétitivité, sont également des perspectives de recherche intéressantes, compte tenu du rôle de la sphère locale dans le développement des firmes (réduction des coûts de transport, de production et de transactions, systèmes de financements) et de la capacité des entreprises globales à intégrer les territoires dans leurs stratégies de croissance (partenariats public-privé, relations avec les PME locales...).

De nouveaux thèmes porteurs émergent également, comme les négociations entre les firmes et les Etats ou encore  la gestion des activités politiques et de lobbying. On peut aussi noter l’apparition d'écrits consacrés aux entreprises issues des grandes puissances émergentes (Inde, Chine, Afrique du Sud, Mexique, Russie…), qui répond ici au poids grandissant de ces entités sur la scène internationale, avec par exemple la constitution de nouveaux géants mondiaux chinois (Haier, Galanz et Lenovo), indiens (Tata, Infosys…) ou mexicains (comme Cemex), dont les stratégies d’internationalisation s’avèrent particulièrement efficaces dans la conquête de nouveaux marchés. 

Les recherches en management international  ouvrent de nouvelles perspectives en matière de développement des connaissances en sciences de gestion, en raison de la qualité des publications et de la réussite de l’Association Atlas-Afmi au sein de la communauté scientifique. Ce champ, à la croisée de différentes disciplines, est amené à prendre une influence grandissante dans les années à venir, compte tenu de l’importance prise par les firmes multinationales dans le monde des affaires.

Notes

(1) On pourra ici se reporter aux travaux menés par les équipes du centre de recherche Magellan (Management international) et du CREG (Management international et comparé, ainsi qu’aux différentes contributions réalisées au sein du réseau Atlas-Afmi.

(2) UNCTAD, World Investment Report, United Nations Conference on Trade and Development, New York/Geneva, 2005.







Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche












VA Press sur Twitter
VA Press : Canular homophobe à la télévision : un jeune dans un état "déplorable": Après le canular... https://t.co/PcizSUYhso https://t.co/0viNVdKWaN
VA Press : La société a-t-elle besoin de retrouver confiance dans le monde de la santé ?: Pour la... https://t.co/3xpanRxhzu https://t.co/iL0A6i9ZgL
VA Press : Globésité VA EDITIONS https://t.co/GVVYG5tk2w via @YouTube
VA Press : Pour la Fondation Abbé Pierre, le logement est "le grand oublié" du gouvernement:... https://t.co/V4HDUio7ew https://t.co/GCPen6ylBE
VA Press : Yves Bonnet, ancien directeur de la DST, interviewé sur TV5 Monde https://t.co/XbEYX7fPrh