Carnets du Business


           

Retraites, à ce rythme l’équilibre sera possible après 2040




Mardi 20 Juin 2017


Le Conseil d’orientation des retraites a revu en plus pessimiste son analyse de l’an passé en estimant que l’équilibre du système pourrait être à l’équilibre à partir du début des années 1940, voire 1950. Un constat qui va encourager le gouvernement à mener la réforme prévue pour début 2018.



ILD
ILD
L’équilibre envisagé pour 2025 serait en fat atteignable après 2040. C’est ce que vient d’affirmer le Conseil d’orientation des retraites (COR) dans un rapport publié mardi 20 juin.
« Désormais, cet équilibre financier, tous régimes confondus, ne devrait pas être atteint avant le début des années 2040, et encore, si la croissance est de 1,8% en moyenne sur cette période et avec un taux de chômage à 7% contre 9,6% aujourd'hui. Avec une croissance moyenne à 1,5%, il faudra attendre 2050 pour sortir de la zone rouge. En dessus, le système resterait « durablement en besoin de financement », prévient le COR » résume Le Parisien.
 
Une projection soudainement peu optimiste après celle de l’an dernier. Si l’écart interroge, le quotidien explique que « cette dégradation s'explique notamment par les nouvelles prévisions de l'Insee sur l'évolution démographique (allongement de l'espérance de vie, abaissement du solde migratoire,...) mais aussi sur la baisse du taux d'activité des personnes âgées de 15 ans et plus. » Des explications étonnantes parce qu’on imagine mal les experts du COR ne pas avoir envisagé que ces facteurs pouvaient évoluer. Un manquement qui relativise en tout cas ces exercices d’anticipations qui se basent sur des chiffres qui ne sont jamais stables.
 
Toujours est-il que la question du financement du régime de retraite est un problème de taille qui mêle aspects démographiques et économiques. « Dans ce contexte, le COR donne plusieurs pistes de réformes à réaliser pour remettre le système de retraite sur les rails. Dans le cas de la solution avec une croissance à 1,3%, le seul levier serait de reculer l'âge de départ à la retraite à 64,7 ans jusqu'en 2070 au lieu de 63,7 ans aujourd'hui. L'autre solution est d'augmenter les cotisations de 1,6% jusqu'en 2070. Enfin, le COR estime qu'il faudrait baisser les pensions de 2%. Autant dire que toutes les hypothèses sont politiquement explosives » rapporte plus loin Le Parisien. Un défi de taille pour le gouvernement qui a promis une réforme début 2018.  

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Kenya : vers un meilleur traitement pour les personnes vivant avec le VIH: Dans... https://t.co/JfsA7ipIHW https://t.co/Xh0yuVBQC1
VA Press : Handicap International s'engage contre les bombardements de civils dans le monde: Le... https://t.co/3u22Z59hpr https://t.co/Hjqjh5cHu8
VA Press : Finalement l’astéroïde ne fera qu’effleurer la Terre: Après s’être interrogés sur la... https://t.co/jYSnUiZkCe https://t.co/49XPu8CY6a
VA Press : Géorgie : des cours prénatals pour mieux envisager sa grossesse: La grossesse est une... https://t.co/7VUmGnCr3C https://t.co/Truslb7EGc
VA Press : Allaitement, les stratégies très contestables des fabricants de lait maternel: A... https://t.co/Sqmj0J2bEg https://t.co/QAvt7cGHKU