Carnets du Business


           

Scandale Volkswagen : discussion autour du nombre de personnes responsables




Mercredi 14 Octobre 2015


Après le scandale qui a éclaté chez le fabricant automobile Volkswagen, Spiegel, le magazine allemand, affirme qu’il y a beaucoup plus de personnes responsables que ce que dit la direction du groupe.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Le magazine allemand Spiegel révèle, à la suite du scandale qui a secoué le fabricant automobile Volkswagen, qu’il y aurait beaucoup plus de personnes responsables que ce qu’en dit la direction.
 
Un article en ligne du journal Le Point, d’après une source AFP, revient sur les propos du journal allemand.

« Nettement plus de responsables »

L’article du Point explique que « selon le site internet du magazine Der Spiegel, la manipulation par Volkswagen de ses moteurs diesel a impliqué nettement plus de responsables que le ‘petit groupe’ incriminé par la direction du constructeur. Au moins 30 personnes seraient responsables. »
 
 L’article précise que « Skoda, l'une des filiales du mastodonte de l'automobile, a pour sa part annoncé mercredi le départ de son patron, l'Allemand Winfried Vahland, à la demande de ce dernier. M. Vahland avait été désigné pour prendre les rênes de Volkswagen en Amérique du Nord, là où a éclaté le scandale. Il n'en sera rien, explique un communiqué de Skoda, du fait de ‘vues divergentes sur l'organisation’ en Amérique du Nord. »

Le communiqué souligne que « cette décision n'est aucunement en lien avec le problème actuel des moteurs diesel. » Le Point ajoute que « tout de suite après les révélations sur les moteurs, le patron de Volkswagen, Martin Winterkorn, a rendu son tablier pour être remplacé par le patron de la filiale Porsche, Matthias Müller. »

L’article poursuit, affirmant que « les résultats préliminaires de l'enquête, menée en parallèle par les services de Volkswagen et un cabinet d'avocats américain et visant à établir les responsabilités dans cette affaire retentissante, suggèrent que ‘la fraude aux émissions n'était nullement le fait d'un petit groupe de managers, comme la société le prétend’ », selon le journal allemand Spiegel, qui ajoute : « plusieurs douzaines de managers de Volkswagen étaient impliqués, les personnes au courant parlent d'au moins 30 personnes. »
 

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Le Parlement européen encourage à passer des déchets aux engrais innovants: Le Parlement... https://t.co/jU0KHwcl4A https://t.co/twFLxC2E3N
VA Press : Statut de Brigitte Macron, comme une maladresse: Depuis quelques jours, la création d’un... https://t.co/2ZxEEYnjjz https://t.co/wJMETkdzRw
VA Press : Google va lâcher 20 millions de moustiques génétiquement modifiés: Pour lutter contre... https://t.co/p6oPlTFqbl https://t.co/04lC0b3P7W
VA Press : Le Secours Populaire emmène les enfants en Suisse: Une centaine d'enfants soutenus par... https://t.co/ni6tGfB8Ma https://t.co/SZmXQvA3nJ
VA Press : L'obligation vaccinale à 11 maladies : mieux protéger les jeunes ?: La vaccination... https://t.co/Popfc2zVlz https://t.co/X4qvI5yY4l