Carnets du Business


           

Telecom Italia : la course de Niel et Bolloré




Vendredi 30 Octobre 2015


Niel bouscule Bolloré en débarquant dans Telecom Italia
Vincent Bolloré a augmenté sa participation dans l'opérateur italien Telecom Italia.



Telecom Italie, l’opérateur italien, a vu la participation de Bolloré augmenter.
 
Un article en ligne du Point, d’après une dépêche AFP, revient sur les souhaits de Xavier Niel, le patron d'Iliad Free, qui « pourrait bouleverser » les plans de Vincent Bolloré.

« Bousculer un autre magnat français »

Source  Pixabay, image libre de droits.
Source Pixabay, image libre de droits.
L’article du Point explique qu’ « en entrant au capital de l'italien Telecom Italia, le patron de l'opérateur Iliad Free et copropriétaire du journal Le Monde, Xavier Niel, est venu bousculer frontalement un autre magnat français des télécoms, Vincent Bolloré, dont le groupe Vivendi est devenu récemment le premier actionnaire de l'opérateur italien. »
 
En effet, d’après le journal, « l'autorité boursière italienne (Consob) a confirmé jeudi que le fondateur d'Iliad, maison mère de Free, avait pris une ‘participation potentielle’ de 11,2 % au capital du groupe italien, via des instruments dérivés, et ce, en date du 21 octobre. » Le Point souligne « une déclaration effectuée après une soudaine flambée du cours de Telecom Italia à la Bourse de Milan, consécutive à des informations de presse évoquant une prise de participation de Xavier Niel dans l'opérateur historique. »

L’article précise que Xavier Niel, « contacté par l'AFP, n'a pas souhaité faire de commentaires alors qu'un porte-parole d'Iliad, maison mère de l'opérateur Free, a précisé que l'entreprise n'avait pas participé à l'opération qui pourrait se monter, selon le cours de Telecom Italia à la clôture mercredi, à 1,7 milliard d'euros. Inattendu, ce mouvement peut être interprété comme un défi lancé au groupe Vivendi, dirigé par un autre cador français des télécoms, Vincent Bolloré. » Cependant, pour « le patron de Telecom Italia, Marco Patuano », les deux groupes n’auraient pas « agi de concert ».

Comme l’explique le journal, « Vivendi, propriétaire notamment de Canal+ et d'Universal Music, était devenu l'actionnaire de référence de l'opérateur italien en juin dernier, avec l'acquisition de 14,9 % des actions, avant d'augmenter sa part progressivement jusqu'à 20,03 % vendredi dernier. »
 
 


Sébastien Arnaud





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Management : le grand retour du réel: Les utopies sont illusoires, et les théories managériales en vogue sont utopi… https://t.co/luIf334yZ5
VA Press : OMS : "toute infection prévenue est un traitement antibiotique évité": Cette année, à l'occasion de la Semaine mond… https://t.co/eCtBr85Kt4
VA Press : Sonia Rolland va signer un documentaire sur le Rwanda: Sonia Rolland, ancienne Miss France, commence au Rwanda le t… https://t.co/ko2KTCDF89
VA Press : Automédication : sans ordonnance ne veut pas dire sans risque: Une étude du magazine 60 millions de consommateurs a… https://t.co/zVO8OTYnFl
VA Press : La ferme des 1000 vaches https://t.co/4qt6gZrlia