Carnets du Business


           

Transformer l'Afrique pour changer le monde en 2020




Jeudi 27 Janvier 2011


Ce livre propose la mise en oeuvre d'un consensus panafricain pour le resplendissement de l'Afrique (Copra) de 2011 à 2020.



Ce consensus est l'expression d'une indignation forte contre le statu quo qui prévaut( le traité de Berlin, la structure de production agricole, industrielle et économique héritée de l'époque coloniale...), les stratégies et politiques publiques de développement ruineuses, inefficientes, et complètement à côté de la plaque (le PAS,le consensus de Washington, l'initiative des PPTE,Documents stratégiques pour la croissance et la lutte contre la pauvreté...). En clair, le logiciel du développement ne fonctionne pas dans le contexte africain justifiant en grande partie le décrochage socioéconomique du continent premier.

Le consensus de Pékin, malgré son attractivité croissante ne serait qu'un simple miroir aux allouettes pour l'Afrique.Ni Washington, ni Pékin et ni le consensus de Sao Paulo, même si ce dernier semble plus proche des préoccupations des pays du Tiers monde. Mais, vivement un consensus panafricain... ouvert sur le monde. Son triple objectif vise la transformation structurelle de l'Afrique, la réalisation des Etats-Unis d'Afrique (EAU) et l'accession de l'Afrique au rang de 5ème économie mondiale (PIB nominal)en 2020.Un PIB de 7000 milliards USD en 2020 c'est posible contre moins de 1.500 millairds USD en 2009. L'Afrique dans sa globalité est aujourd'hui la 8ème économie mondiale mais écartelée en 53 pays "nains" elle est marginalisée malgré une réserve en richesse narurelle estimé sur 5 ans à près de 40.000 Milliards USD.

Voila, un continent extrêmement riche "soumise avec fierté " à la très honteuse initiative aux Pays pauvres très endettés (PPTE).Que d'émotion face à la misère et à la pauvreté! Que de vies en survie ou de morts évitables! Quel défaut de contribution à la création de richesse ! Quel énorme gâchis ! Il est plus que temps que tout cela cesse... grâce notamment au Copra.

Nul doute qu'en 2020 - "nous ne serons pas tous ruinés", il faut l'espérer -, l'Afrique sera rayonnante et respectée,ses peuples auront retrouvé leur dignité et l'espoir perdu, sa voix sera entendue, elle entretiendra des relations de type nouveau avec les autres régions du monde et contribuera ainsi à les changer. Quels défis vibratoires à relever.

Les Cdb




Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Harcèlement « quelque chose est en train de se passer » dit Brigitte Macron: En déplacement dans une école lundi...… https://t.co/pRxaMLDzO5
VA Press : A Paris, lancement de l'"Université du Bien Commun": La Fondation "France Libertés",... https://t.co/p1xxSxbpQ8 https://t.co/zgZROEej3Y
VA Press : Le groupe RATP inaugure un centre de formation dédié à l'apprentissage: "Par ce nouvel... https://t.co/gGvEJLCi1v https://t.co/M4gHL1yWjo
VA Press : "Daech ; l'arme de la communication dévoilée". Analyse à la veille de la chute proche et probable du califat. https://t.co/m8mxIygkO1
VA Press : Une politique familiale ni solidaire, ni responsable ?: Lors de la campagne électorale... https://t.co/X8rzlsLN2O https://t.co/7pgMwKanJt