Carnets du Business


           

Volkswagen compte supprimer 30 000 emplois




Lundi 21 Novembre 2016


Le constructeur automobile Volkswagen a annoncé la suppression de 30 000 emplois. Il emploie aujourd’hui 215 000 personnes dans le monde, et compte augmenter sa productivité tout en faisant des économies.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
« La marque automobile allemande Volkswagen a annoncé vendredi la suppression d'environ 30 000 emplois dans le monde, dont 23 000 en Allemagne, dans le cadre d'un plan pour renouer avec la rentabilité et mettre l'accélérateur sur l'électrique », explique un article en ligne du journal Le Point.

Herbert Diess, le patron du constructeur, assure : « La marque Volkswagen ne rapporte pas assez d'argent. Nous sommes très éloignés de nos concurrents en termes de rentabilité », ajoutant : « C'est un grand pas en avant, sans doute l'un des plus grands de l'histoire de l'entreprise. »

​23 000 suppressions de postes attendues en Allemagne.

L’article du Point ajoute que « le constructeur va supprimer environ 30 000 emplois sur les 215 000 qu'il compte dans le monde. Les sites allemands seront les plus concernés, avec 23 000 suppressions de poste attendues. En dehors de l'Allemagne, la marque évoque le Brésil et l'Argentine, deux marchés actuellement difficiles. »

Comme déjà connu, « les suppressions de postes en Allemagne, qui font l'objet depuis des mois d'âpres négociations avec les représentants du personnel, se feront sans licenciements secs mais plutôt au travers de mesures comme des départs en retraite anticipés. »

La direction a précisé  « vouloir créer 9 000 emplois dans ses sites allemands, où elle investira ‘dans les années à venir’ 3,5 milliards d'euros, notamment pour se réorienter vers l'électrique. »

Volkswagen  veut « accroître sa productivité de 25 % dans ses usines allemandes ». Il vise « des économies de 3,7 milliards d'euros par an d'ici à 2020 et veut voir sa marge, mesure de sa rentabilité, grimper à 4 % d'ici là. »

Lire l’intégralité de l’article du Point.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Harcèlement « quelque chose est en train de se passer » dit Brigitte Macron: En déplacement dans une école lundi...… https://t.co/pRxaMLDzO5
VA Press : A Paris, lancement de l'"Université du Bien Commun": La Fondation "France Libertés",... https://t.co/p1xxSxbpQ8 https://t.co/zgZROEej3Y
VA Press : Le groupe RATP inaugure un centre de formation dédié à l'apprentissage: "Par ce nouvel... https://t.co/gGvEJLCi1v https://t.co/M4gHL1yWjo
VA Press : "Daech ; l'arme de la communication dévoilée". Analyse à la veille de la chute proche et probable du califat. https://t.co/m8mxIygkO1
VA Press : Une politique familiale ni solidaire, ni responsable ?: Lors de la campagne électorale... https://t.co/X8rzlsLN2O https://t.co/7pgMwKanJt