Carnets du Business


           

Afrique subsaharienne : le cours de ses matières premières en baisse




Jeudi 8 Octobre 2015


Selon un rapport du Fonds Monétaire International (FMI), l’Afrique subsaharienne semble ralentie par le cours de ses matières premières.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
D’après le FMI, l’Afrique subsaharienne connait un tassement de sa croissance en raison de la chute des cours des matières premières.

Un article en ligne du journal Le Point Afrique, d’après une dépêche AFP, explique cette chute des cours des matières premières.
 

Un ralentissement, mais pas général

L’article du Point explique d’abord que « la plupart des pays exportateurs de pétrole voient leur croissance ralentir par rapport à 2014. Le Nigeria, première économie du continent, devrait afficher une hausse de son PIB de 4 % cette année, loin des 6,3 % enregistrés l'an dernier. La croissance de l'Angola, autre principal producteur d'or noir du continent, ne devrait pas dépasser 3,5 %, en dessous des 4,8 % de 2014. »

L’article précise qu’ « outre la chute des cours du pétrole, les ‘répercussions de la baisse des cours des matières premières’ sont une autre raison de ce ralentissement. La croissance de la Zambie, par exemple, extrêmement dépendante des exportations de cuivre, devrait ainsi marquer le pas à 4,3%. »

Quant à l'Afrique du Sud, « économie la plus industrialisée du continent », l’article souligne qu’elle est « régulièrement handicapée par des coupures d'électricité, sont également décevantes avec une hausse du PIB de 1,4 % prévue, en recul par rapport aux 2 % de 2014. »

Autre cause « de la baisse générale des performances de l'économie d'Afrique subsaharienne, selon le FMI » : « le ‘ralentissement de l'économie chinoise’, le principal pays partenaire de nombreux pays du continent. »

Par conséquent, d’après le FMI, « les indicateurs macroéconomiques suggèrent que l'activité économique en Afrique subsaharienne est en deçà des attentes, affectée notamment par la chute du cours du pétrole et la baisse des prix des autres matières premières », a indiqué mardi le FMI dans son rapport biannuel sur les perspectives mondiales, rapporte Le Point, qui ajoute : « Les prévisions de croissance ont été largement revues à la baisse par rapport à celles établies au mois de juillet par l'institution internationale qui tablait sur une croissance de 4,4 % sur le continent pour 2015 et de 5,1 % pour 2016. »

 

Sébastien Arnaud





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Des substances chimiques suspectées d'être des perturbateurs endocriniens: Dans le cadre de la Stratégie...… https://t.co/8JFNcyaGTS
VA Press : Médicaments pendant la grossesse : les boîtes de médicament s'adaptent: Un pictogramme « femmes enceintes »...… https://t.co/kkHnsgR14r
VA Press : Harcèlement « quelque chose est en train de se passer » dit Brigitte Macron: En déplacement dans une école lundi...… https://t.co/pRxaMLDzO5
VA Press : A Paris, lancement de l'"Université du Bien Commun": La Fondation "France Libertés",... https://t.co/p1xxSxbpQ8 https://t.co/zgZROEej3Y
VA Press : Le groupe RATP inaugure un centre de formation dédié à l'apprentissage: "Par ce nouvel... https://t.co/gGvEJLCi1v https://t.co/M4gHL1yWjo