Carnets du Business


           

En juin le déficit commercial de la France atteint 5,4 milliards d’euros




Jeudi 7 Août 2014


Le gouvernement s’est félicité de la stabilisation du déficit commercial de la France. Dans une interview au quotidien Le Figaro, la secrétaire d’Etat au commerce extérieur, Fleur Pellerin a cependant reconnu que la situation était « encore loin d’être satisfaisante ».



En juin le déficit commercial de la France atteint 5,4 milliards d’euros
C’est officiel, le solde du commerce extérieur de la France est déficitaire depuis maintenant plus de 10 ans. Le dernier excédent mensuel a été enregistré en mai 2004 avec 0,176 milliard d’euros. Si l’on examine les chiffres annuels, il faut remonter à 2002 pour retrouver une année positive avec 3,548 milliards d’euros.

Dans ce contexte, l’annonce par les Douanes françaises d’un déficit commercial de 5,4 milliards d’euros en juin est presque analysée comme une victoire. Et le premier semestre à -29,2 milliards serait lui aussi positif pour le gouvernement qui vise l’objectif d’un déficit de 53 milliards pour l’année 2014.

Plus bas depuis 2010

La perte de vitesse des exportations de la France ces quinze dernières années est d’une réalité criante quand l’on décrypte le discours des autorités. Après des années d’excédent, la loi des finances 2014 place un objectif de déficit astronomique et l’obtenir doit être salué comme une victoire. Dans une interview au journal Le Figaro, la secrétaire d’Etat au commerce extérieur, Fleur Pellerin, s’est félicitée d’être arrivée au premier semestre « au niveau le plus bas depuis 2010. » 

Le tableau dressé par les douanes est en réalité assez mitigé. Au mois de juin les importations ont augmenté de 2,2% alors que les exportations ont progressé de 1,8%. Dans le détail, les fonctionnaires observent que « le solde manufacturier (s'est détérioré) nettement, en particulier pour les produits chimiques et pharmaceutiques, les automobiles et les équipements industriels (mécaniques et électriques). » Certains secteurs continuent à tenir bon comme l’agriculture qui a renforcé son solde excédentaire ou l’aéronautique, largement porté par les importantes livraisons d’avions Airbus.

Si l’on regarde en fonction des zones, le déficit vis-à-vis de l’Asie et de l’Union européenne s’est encore creusé. Toujours grâce à l’effet Airbus, le déficit avec l’Amérique a légèrement baissé.
 

Jean Camier





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Cancer, les risques des traitements alternatifs: D’après une étude, ceux qui ont recours... https://t.co/17mhroHi21 https://t.co/yxpKv28Zop
VA Press : La Jamaïque mise à l'honneur à la Philharmonie de Paris: Réunissant objets, images et... https://t.co/Rm45eW34f3 https://t.co/Z3wSooebLF
VA Press : Produits chimiques : des listes accessibles sur internet pour mieux les utiliser: Pour... https://t.co/HV3f6NuXyd https://t.co/P3WUtFSaSv
VA Press : Tour Auto Optic 2000 : la vue en première ligne: Alors que le Tour 2017 s’est terminé... https://t.co/LzDp8fukuF https://t.co/KYvXTQxAuU
VA Press : Kenya : vers un meilleur traitement pour les personnes vivant avec le VIH: Dans... https://t.co/JfsA7ipIHW https://t.co/Xh0yuVBQC1