Carnets du Business


           

Hydrocarbures : le gouvernement va proposer l’interdiction de la production




Lundi 4 Septembre 2017


Nicolas Hulot tient son premier dossier clé avec l’interdiction de la production d’hydrocarbures en France d’ici 2040. Une décision qui a évidemment provoqué la colère des industriels et la joie des militants écologistes.



ILD
ILD
Il n’est pas question de cacher ce dont il s’agit pour ne pas froisser les industries. Le nom est sans équivoque « projet de loi relatif à l’interdiction de l’exploitation des hydrocarbures ». Nicolas Hulot va enfin défendre un dossier qui va montrer qu’il n’a pas changé de convictions. De leur côté les industries pétrolières ont enfin la réponse à leur question, Hulot n’est pas là uniquement pour faire de la figuration.

Rien ne va changer demain et c’est une feuille de route que le gouvernement va défendre à l’Assemblée à l’automne. L’idée est d’entamer un cheminement vers la fin définitive de l’exploitation du pétrole sur le territoire français. « Concrètement, il n'attribuera plus de nouveaux permis d'exploration et ne renouvellera pas les concessions d'exploitation existantes. La France veut ainsi décourager l'utilisation de ces hydrocarbures, qui dégagent des gaz à effet de serre lors de leur utilisation, afin de rester dans les objectifs de l'Accord de Paris pour limiter le réchauffement climatique. La mesure est aussi destinée à limiter les risques de pollution, notamment en mer, en cas d'accident » explique le site spécialisé Boursorama.

Sur le territoire français, c’est surtout les réserves de ressources non conventionnelles qui excitaient l’appétit des industriels. La fracturation hydraulique est bien interdite mais avec ce texte, la technique n’est plus le problème. « Il existe toutefois une exception parmi les nouvelles règles: le gaz de mine (grisou) continuera à être capté pour des raisons de sécurité et de protection de l'environnement: il est très dangereux car explosif et il contribue fortement au réchauffement climatique. Le gouvernement veut aussi donner le temps aux entreprises du secteur pour qu'elles s'adaptent, en permettant la prolongation des permis exclusifs de recherche déjà attribués et le premier octroi d'une concession d'exploitation dans la foulée d'une éventuelle découverte » lit-on plus loin.

Symbolique ou non, le message politique porte puisque l’Union française des industries pétrolières (UFIP) peste contre un texte « qui ne présente que des inconvénients » quand les militants écologistes saluent une direction positive. Reste à savoir le sort qui sera réservé aux territoires d’Outre-mer.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : La qualité de vie au travail dans les établissements de santé, un enjeu de santé... https://t.co/bbcrVBy0cp https://t.co/6bRp0mwCpW
VA Press : La "e-santé", mieux se former pour mieux en profiter: L'université Paris Diderot et... https://t.co/Y6idALOwc9 https://t.co/MShEEkeqJF
VA Press : Bangladesh : des peuples autochtones réunis sous le nom de "Jummas": Les 25 et 26 août... https://t.co/3MUd8FDDS6 https://t.co/GMQelDVIpQ
VA Press : La "e-santé", mieux se former pour mieux en profiter: L'université Paris Diderot et... https://t.co/Y6idALOwc9 https://t.co/kJLYhyPjxO
VA Press : Bangladesh : des peuples autochtones réunis sous le nom de "Jummas": Les 25 et 26 août... https://t.co/3MUd8FDDS6 https://t.co/vXz3ay7piF