Carnets du Business


           

Les cadres sont en manque de reconnaissance




Mercredi 28 Mai 2014


Une enquête réalisée par l’institut Vivavoice pour l'Ugict-CGT le 22 mai 2014 met en lumière un certain mécontentement chez les cadres français. Ils souffrent en effet pour la plupart d’un manque de reconnaissance et d’une dégradation des pratiques managériales au travail.



(Freeimages)
(Freeimages)
Les personnes interrogées dans le cadre de l’enquête jugent leur niveau de rémunération en inadéquation avec leur degré d’implication pour 65% d’entre eux, avec leur charge de travail pour 61%, leur temps de travail pour 55%, leur qualification pour 47% et leurs responsabilités pour 46%. En somme, les cadres ne se sentent pas rémunérés à leur juste valeur. Cette insatisfaction relative au niveau de rémunération est d’autant plus marquée chez les femmes, qui évoquent une forte implication dans leur travail pour 68% d’entre elles et une importante charge de travail pour 71%.

Concernant les pratiques managériales dans l’entreprise, les cadres font état d’une évaluation individuelle discréditée, fondée sur de mauvais critères pour 71% d’entre eux et un manque de transparence pour 61%. Un cadre sur deux considère que le management se détériore et trois sur quatre déplorent  de ne pas se sentir associés aux choix stratégiques. Selon les analyses de l'Ugict-CGT, il s’agit probablement du signe que les cadres souhaitent être réhabilités dans leur rôle contributif et exercer pleinement leur qualification.

Par ailleurs, plus de la moitié des personnes interrogées estiment que les choix et les pratiques de leur entreprise ou administration rentrent régulièrement en contradiction avec leur éthique personnelle. L’éthique est mise à mal « souvent » pour 13,3% des sondés, et « de temps en temps » pour 42% d’entre eux, avec les choix et les pratiques réelles de l’entreprise ou de l’administration. Un constat qui confirme la contradiction entre la stratégie menée par la direction et l’aspiration des cadres à pouvoir exercer dans le respect de leur déontologie, pour donner du sens à leur travail.

Axelle Baudry





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Près de 40% des cancers pourraient être évités: Le Ministère des Solidarités et de la... https://t.co/fPOKMUDMjr https://t.co/e1Rwfe3vtD
VA Press : Charles de Gaulle, le dernier capétien: Charles de Gaulle, un totem politique... https://t.co/6hFajnnZuD https://t.co/wB7zsxfcV1
VA Press : La qualité de vie au travail dans les établissements de santé, un enjeu de santé... https://t.co/bbcrVBy0cp https://t.co/6bRp0mwCpW
VA Press : La "e-santé", mieux se former pour mieux en profiter: L'université Paris Diderot et... https://t.co/Y6idALOwc9 https://t.co/MShEEkeqJF
VA Press : Bangladesh : des peuples autochtones réunis sous le nom de "Jummas": Les 25 et 26 août... https://t.co/3MUd8FDDS6 https://t.co/GMQelDVIpQ