Carnets du Business


           

Les entreprises aussi ont participé aux Jeux Olympiques




Lundi 22 Août 2016


Les JO de Rio ont aussi été une opportunité pour les entreprises françaises de faire connaitre leur marque en l’associant à un événement festif et positif. Pour les sportifs c’est l’occasion d’essayer de rentabiliser la pratique du sport de haut niveau alors que près de la moitié d’entre eux vivent sous le seuil de pauvreté.



ILD
ILD
Les Jeux Olympiques de Rio étaient un rendez-vous incontournable pour les sportifs de haut niveau, mais pas seulement. Pour les entreprises aussi, les grands rendez-vous de ce type sont une occasion de mieux se faire connaitre. Donner une visibilité internationale à leur marque mais aussi s’associer à un événement positif.

Le ticket d’entrée dans les prestigieux lieux de compétition olympique n’est pas cher, tant les sportifs qui y participent sont loin de l’image que l’on peut se faire du sport de haut niveau. « Loin des salaires mirobolants de leurs confrères footballeurs, une majorité d’athlètes ne peuvent pas vivre de leur seul salaire de sportif. D’après un rapport remis en février dernier au secrétaire d’État chargé des Sports, Thierry Braillard, plus de 40 % des athlètes de haut-niveau vivent en dessous du seuil de pauvreté et une majorité d’entre-eux n’a pas le temps d’anticiper sa retraite sportive. Face à cela, certaines entreprises ont décidé de réagir. Aujourd’hui, 175 athlètes de haut-niveau bénéficient d’un contrat d’insertion professionnelle (CIP), aménagé en fonction de leurs impératifs sportifs » raconte le journal Les Echos.

Ainsi, en plus de pouvoir accoler leur logo aux événements, les entreprises peuvent démontrer qu’elles sont engagées aux côtés du sport dans la longue durée et non juste aux moments où les disciplines brillent.

Parmi les entreprises les plus engagées dans le domaine, le journal économique avance le positionnement à l’avant-garde de la SNCF, la RATP et EDF. A elles trois, les entreprises ont soutenu 64 sportifs en proposant à la plupart des contrats d’insertion professionnelle en plus d’un accompagnement lors des jeux. De quoi favoriser l’esprit d’équipe et l’implication dans une entreprise qui a permis de faire vivre un rêve professionnel en permettant une reconversion.
 

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Près de 40% des cancers pourraient être évités: Le Ministère des Solidarités et de la... https://t.co/fPOKMUDMjr https://t.co/e1Rwfe3vtD
VA Press : Charles de Gaulle, le dernier capétien: Charles de Gaulle, un totem politique... https://t.co/6hFajnnZuD https://t.co/wB7zsxfcV1
VA Press : La qualité de vie au travail dans les établissements de santé, un enjeu de santé... https://t.co/bbcrVBy0cp https://t.co/6bRp0mwCpW
VA Press : La "e-santé", mieux se former pour mieux en profiter: L'université Paris Diderot et... https://t.co/Y6idALOwc9 https://t.co/MShEEkeqJF
VA Press : Bangladesh : des peuples autochtones réunis sous le nom de "Jummas": Les 25 et 26 août... https://t.co/3MUd8FDDS6 https://t.co/GMQelDVIpQ