Carnets du Business


           

Pour Challenges, « l’ubérisation de la société est en marche »




Mercredi 8 Juillet 2015


S’appuyant sur une enquête de Sociovision Cofremca, le magazine Challenges montre que l’affaire Uber est loin d’être isolée mais est le signe d’une évolution des exigences des consommateurs français. Par exemple, une forte tendance à vouloir se passer d’intermédiaires semble s’installer.



Pour Challenges, « l’ubérisation de la société est en marche »
« L’arrêt d’UberPop, ce service de transport entre particuliers, la semaine dernière, n’est peut-être qu’un simple soubresaut: l’ubérisation de la société est en marche » commence l’article du magazine Challenges. S’appuyant sur les résultats d’une enquête de l’observatoire Sociovision, l’article montre que l’économie de partage est plus qu’une mode et démontre le franchissement d’un cap en matière d’habitudes de consommation.

Les habitudes de consommation évoluent

Le sujet est important parce qu’il souligne l’un des aspects les plus importants de nos modes de consommation. Alors que, trop souvent, l’on résume les dérives ou déviances des nouvelles habitudes, on oublie trop souvent les nouvelles exigences des consommateurs. Les exemples sont pléthores : qu’il s’agisse du téléchargement illégal ou d’Uber Pop, l’enjeu est de rendre compétitif les moyens légaux.
 
En effet, ce sont les consommateurs qui ont changé. « D’abord, ils sont de plus en plus impatients et veulent se simplifier la vie. De ce point de vue, l’application Uber, qui localise les véhicules disponibles en temps réel et la durée qu’il leur faut pour arriver, correspond à leurs désirs. Autre tendance en hausse, les Français sont plus que jamais des francs-tireurs. Et, dans un monde où ils ont le sentiment que les politiques sont impuissants, cela ne leur déplaît pas de contourner les règles » estime Challenges.
 
La démocratisation des nouvelles technologies a modifié en profondeur les envies. Le magazine affirme ainsi que « les consommateurs sont de plus en plus favorables aux circuits courts » et veulent se débarrasser des intermédiaires pour échanger entre particuliers.
 
Enfin, alors que certains s’inquiètent de « l’ubérisation » de la société, Sociovision rapporte que 46% des personnes interrogées sur le sujet sont favorables à cette tendance.
 
Lire ici en intégralité l’article de Challenges

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Des substances chimiques suspectées d'être des perturbateurs endocriniens: Dans le cadre de la Stratégie...… https://t.co/8JFNcyaGTS
VA Press : Médicaments pendant la grossesse : les boîtes de médicament s'adaptent: Un pictogramme « femmes enceintes »...… https://t.co/kkHnsgR14r
VA Press : Harcèlement « quelque chose est en train de se passer » dit Brigitte Macron: En déplacement dans une école lundi...… https://t.co/pRxaMLDzO5
VA Press : A Paris, lancement de l'"Université du Bien Commun": La Fondation "France Libertés",... https://t.co/p1xxSxbpQ8 https://t.co/zgZROEej3Y
VA Press : Le groupe RATP inaugure un centre de formation dédié à l'apprentissage: "Par ce nouvel... https://t.co/gGvEJLCi1v https://t.co/M4gHL1yWjo