Carnets du Business


           
Louis Bernard
Louis Bernard est le fondateur de Layer Cake, un cabinet de formation spécialisé dans les... En savoir plus sur cet auteur

Pour en finir avec le redoublement




Mardi 17 Juillet 2012


Cher , inutile et contre-productif. Si on passait à autre chose ?



« N’exploite pas ses capacités », « approfondissez », « peut mieux faire ». Votre relevé de notes ? Non, l’avis général sur l’Education nationale…
 
Les deux pays qui arrivent à égalité en tête des résultats scolaires sont la Finlande et la Corée du Sud. Point commun entre les deux systèmes ? Aucun. La Corée du Sud repose sur un système éducatif quasi-totalitaire : on y trouve un diplôme unique passé en fin de cycle secondaire, qui prend la forme d’un titanesque contrôle de connaissance. Le résultat de cet examen définit carrière et place à l’université. A l’inverse, la Finlande privilégie l’apprentissage à la connaissance, et repose sur des enseignements cognitifs. Le rythme est souple et calé sur celui de l’élève.
 
Près de 18% des enfants français redoublent contre 0.5% pour les écoliers finlandais. Le redoublement en France est vécu comme un échec. Si vous ne  passez pas dans la classe supérieure, c’est que vous accusez un retard. Au-delà de son aspect stigmatisant, voire traumatisant pour certains, le redoublement est de plus en plus contesté. Motif : il est coupé des réalités sociales et fige l’individu dans un système sclérosant ; il coûter cher ; il ne donne aucune preuve d’efficacité. Et surtout, il est lié au bagage familial, ce que les partisans d’une école égalitaire peinent à admettre.
 
Parents et professeurs se divisent sur son sort. L’Education nationale ne semble pas le remettre en cause pour le moment, car il est fortement ancré dans l’institution scolaire et possède, malgré ses défauts, ses partisans. Les gouvernements successifs se sont souvent gardés de réformer l’éducation, car le corps enseignant est l’un des plus réticents au changement.
 
Il faudra pourtant bien un jour ouvrir un débat national, avec parents, enseignants, politiques… et anciens élèves. Car après tout, ce sont eux les mieux placés pour dire si un redoublement leur a été utile ou non.





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Kenya : vers un meilleur traitement pour les personnes vivant avec le VIH: Dans... https://t.co/JfsA7ipIHW https://t.co/Xh0yuVBQC1
VA Press : Handicap International s'engage contre les bombardements de civils dans le monde: Le... https://t.co/3u22Z59hpr https://t.co/Hjqjh5cHu8
VA Press : Finalement l’astéroïde ne fera qu’effleurer la Terre: Après s’être interrogés sur la... https://t.co/jYSnUiZkCe https://t.co/49XPu8CY6a
VA Press : Géorgie : des cours prénatals pour mieux envisager sa grossesse: La grossesse est une... https://t.co/7VUmGnCr3C https://t.co/Truslb7EGc
VA Press : Allaitement, les stratégies très contestables des fabricants de lait maternel: A... https://t.co/Sqmj0J2bEg https://t.co/QAvt7cGHKU