Carnets du Business


           

Présidentielle 2017 : l’économie est prioritaire pour les Français




Vendredi 22 Avril 2016


L’économie sera la priorité des Français dans la course à la présidentielle 2017.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
En effet, un article en ligne du journal Les Echos explique que « le programme économique sera déterminant dans les motivations du vote l’an prochain. »

Ainsi, ce sont neuf Français sur dix qui « accorderont une place importante », à ce domaine, selon un sondage Odoxa pour FTI Consulting, Les Echos  et Radio Classique.

Par conséquent, comme l’explique l’article des Echos, « le poids de l’économie sera ‘prioritaire’ pour 40 % des sondés et ‘important’ pour 49 %. »


Gaël Sliman, le président d’Odoxa, constate dans les colonnes du journal : « On pourra bien parler aux Français de terrorisme et de sécurité, d’affaires internationales, de thèmes sociétaux… rien n’y fera : au moment de choisir leur candidat en 2017, un seul sujet aura réellement de l’importance : le programme économique que portera le candidat. »
 

Une « importance croissante du programme économique »

Selon l’article, « la priorité accordée aux programmes économiques est une constante depuis les années 1990 », renvoyant ainsi « aux préoccupations des Français en matière d’emploi et de pouvoir d’achat. »

Gaël Sliman ajoute : « Mais l’ampleur du score est spectaculaire et témoigne de l’importance croissante du programme économique au fil des crises successives et particulièrement depuis 2008. »

L’opinion des Français « transcende les partis politiques : 95 % des sympathisants de gauche, 96 % de ceux de droite et 84 % de ceux du FN accorderont une place très importante à l’économie lors de la prochaine présidentielle de 2017. »

Enfin, l’article des Echos précise que « la persistance de la crise ne fait pas les affaires de François Hollande ni de Nicolas Sarkozy, dont les Français jugent sévèrement le bilan économique », et ajoute : « mais gare aussi aux autres candidats qui apparaîtraient trop fragiles ou mal préparés sur le terrain économique. Les Français les attendent visiblement au tournant. »

Lire l’intégralité de l’article des Echos ici.
 

Sébastien Arnaud





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Après avoir enchainé plus de mille CDD elle poursuit l’employeur: Une ancienne employée de la Caisse régional de... https://t.co/WMgry13BW9
VA Press : L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE - École de Guerre Économique : 20 ans sur le front de la mondialisation https://t.co/dinJ01G2cO
VA Press : La grossophobie existe et fait beaucoup de dégâts: L’Express publie l’interview de... https://t.co/d5QD4t4zBc https://t.co/uEXYwKhegq
VA Press : Carla Bruni décide de répondre aux rumeurs de liaison avec Donald Trump: La réponse de Carla Bruni fait... https://t.co/jbF0yULZUx
VA Press : Législatives, record historique avec 223 femmes députées: Dimanche 18 juin, les... https://t.co/q3buY1QOLP https://t.co/uPM8gCPBAL