Carnets du Business


           

186 624 euros d’amende pour n’avoir pas ouvert son restaurant le 14 juillet




Mercredi 10 Août 2016


Un restaurateur du Var vient d’être informé qu’il devait payer une amende de 186 624 euros pour avoir fermé son restaurant le 14 juillet. Le commerce étant situé dans une zone ouverte au public pendant les jours fériés, il n’avait pas le droit de fermer.



Illustration - ILD
Illustration - ILD
Le gérant d’un restaurant à La Garde, près de Toulon dans le Var vient de découvrir qu’il devait payer une amende colossale de 186 624 euros, pour la seule raison qu’il n’a pas ouvert son magasin le 14 juillet. Le restaurateur a eu beau expliquer qu’il avait décidé de ne pas ouvrir pour faire des économies en ce jour férié. D’après lui, le jour de la fête national est peu propice au chiffre d’affaires, il affirme avoir enregistré des pertes importantes faute de clients les années précédentes.

Le montant s’explique par une règle particulièrement stricte. Dans cette zone ouverte au public durant les jours fériés, les commerces qui ferment sont visés par une amende de dix euros par mètre carré et par tranche de cinq minutes. La facture s’est vite envolée pour l’établissement de 144 mètres carrés qui est resté fermé toute la journée.

Petit commerçant face aux grandes enseignes

Le groupe d’intérêt économique du centre commercial dans lequel est situé le restaurant a réagi à la défense du restaurateur en affirmant que l’ouverture avait été votée à l’unanimité :  « Et, malheureusement, certains n'ont pas joué le jeu. C'est pourquoi nous avons appliqué le règlement intérieur à la lettre. Il fallait un électrochoc. D'ailleurs, les clients se sont plaints du peu d'activité dans le centre pour un 14 juillet » a déclaré l’administratrice, Valérie Mlocik, citée par Le Point.

« Le courrier de la direction de la zone commerciale vise seize autres commerces parmi lesquels un bureau de tabac de 55 mètres carrés (72 000 euros d'amende) et un marchand de vêtements de cuir, redevable, lui, de 28 000 euros » continue le magazine. Les commerçants concernés ne décolèrent pas et montre du doigt le magasin Carrefour inauguré le 14 juillet

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Des substances chimiques suspectées d'être des perturbateurs endocriniens: Dans le cadre de la Stratégie...… https://t.co/8JFNcyaGTS
VA Press : Médicaments pendant la grossesse : les boîtes de médicament s'adaptent: Un pictogramme « femmes enceintes »...… https://t.co/kkHnsgR14r
VA Press : Harcèlement « quelque chose est en train de se passer » dit Brigitte Macron: En déplacement dans une école lundi...… https://t.co/pRxaMLDzO5
VA Press : A Paris, lancement de l'"Université du Bien Commun": La Fondation "France Libertés",... https://t.co/p1xxSxbpQ8 https://t.co/zgZROEej3Y
VA Press : Le groupe RATP inaugure un centre de formation dédié à l'apprentissage: "Par ce nouvel... https://t.co/gGvEJLCi1v https://t.co/M4gHL1yWjo