Carnets du Business


           

Airbus : les syndicats redoutent les suppressions de poste




Lundi 28 Novembre 2016


En France et en Allemagne, plus de 1 300 postes, sur un total de 10 000 emplois, devraient être supprimés ou transférés, ont expliqué les syndicats.



Pixabay, image libre de droits.
Pixabay, image libre de droits.
Thierry Préfol, coordinateur adjoint de la CFE-CGC pour Airbus Group assure : « 1 357 postes seront soit supprimés soit transférés, sur un total de 10 000 emplois » dans les services impactés. « Trois autres comités d'entreprise ont récemment eu lieu pour les autres branches, durant lesquels un total de 780 suppressions de postes avaient été annoncées », ajoute un article en ligne du journal Le Point, d’après une dépêche AFP.

Thierry Préfol précise : « On pense que la plupart de ces 1 357 postes seront en fait supprimés », en soulignant que la direction est « en train de finaliser » les chiffres, avant la réunion d'un comité européen global.

Une restructuration importante

L’article du Point explique qu’Airbus « a inauguré en fanfare jeudi son plus gros bimoteur, l'A350-1000, destiné à damer le pion au « triple 7 » de Boeing. Des centaines d'employés, de journalistes et de VIP étaient venus applaudir le premier vol d'essai du nouveau venu de la gamme des A350, sous le ciel gris sombre de l'aéroport de Toulouse-Blagnac. »

En outre, « non loin de la piste d'envol, se tenait un nouveau comité d'entreprise, le quatrième en deux mois, qui devait annoncer de nouvelles suppressions de poste au sein du groupe européen, les portant à  plus de 1 000, selon les syndicats. »

Il précise que « ce plan entre dans le cadre de la restructuration du groupe qui vise à fusionner l'actuel Airbus, division d'aviation commerciale, au sein d'Airbus Group, qui réunit également les autres filiales dans les hélicoptères, la défense et l'espace. »

La nouvelle société, à naître l'année prochaine, s’appelera « Airbus ». Fabrice Brégier, qui deviendra le nouveau directeur général délégué d'Airbus affirme : « Il s'agit de soutenir, à travers des synergies, les branches défense et hélicoptères. »

Lire l’intégralité de l’article du Point ici.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Harcèlement « quelque chose est en train de se passer » dit Brigitte Macron: En déplacement dans une école lundi...… https://t.co/pRxaMLDzO5
VA Press : A Paris, lancement de l'"Université du Bien Commun": La Fondation "France Libertés",... https://t.co/p1xxSxbpQ8 https://t.co/zgZROEej3Y
VA Press : Le groupe RATP inaugure un centre de formation dédié à l'apprentissage: "Par ce nouvel... https://t.co/gGvEJLCi1v https://t.co/M4gHL1yWjo
VA Press : "Daech ; l'arme de la communication dévoilée". Analyse à la veille de la chute proche et probable du califat. https://t.co/m8mxIygkO1
VA Press : Une politique familiale ni solidaire, ni responsable ?: Lors de la campagne électorale... https://t.co/X8rzlsLN2O https://t.co/7pgMwKanJt