Carnets du Business


           

Emploi : moins de chômeurs en novembre




Jeudi 24 Décembre 2015


Au mois de novembre, le nombre de chômeurs en France affiche un léger repli et a baissé de 0,4 %. Il s'élève désormais 3 574 800 personnes, ce qui fait 15 000 demandeurs d’emplois en mois en novembre.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Un article en ligne du journal Le Point, d’après une dépêche AFP, explique que « c'est une légère embellie, après la forte hausse d'octobre, le chômage a légèrement baissé en novembre avec 15 000 demandeurs d'emploi sans activité inscrits à Pôle emploi de moins que le mois dernier en métropole, pour un total de 3,57 millions (- 0,4 %) », d’après l’annonce du ministère du Travail.
 

Une « tendance favorable »

L’article explique que « le chômage avait grimpé en octobre, avec 42 000 demandeurs d'emploi supplémentaires, la plus forte progression depuis 2013, une véritable douche froide pour le gouvernement. »

Ainsi, « sur un an, le nombre d'inscrits à Pôle emploi a progressé de 2,5 %. En incluant l'outre-mer, il s'élève à 3,83 millions (en baisse de 0,5 % sur un mois).  Le chiffre augmente en revanche légèrement en comptant les demandeurs d'emploi exerçant une activité réduite : + 6 700 en novembre, à 5,44 millions (+0,1 %). »

 Dans un communiqué, « la ministre du Travail, Myriam El Khomri, souligne dans un communiqué une tendance favorable qui se confirme au-delà des variations mensuelles : sur les trois derniers mois (de fin août à fin novembre), le nombre de demandeurs d'emplois se stabilise, à + 0,1 %. » Elle ajoute que « la tendance favorable est encore plus affirmée pour les jeunes, le nombre de chômeurs de moins de 25 ans ayant reculé de 6 000 en novembre (- 1,1 % sur un mois, et - 4,5 % sur un an). »

L’article ajoute que « la volatilité de ces chiffres est d'autant plus forte que les créations d'emploi sont pour beaucoup des contrats courts (CDD, intérim), au terme desquels des personnes inscrites en catégorie B et C (activité réduite) retournent en catégorie A. »

De plus, « le taux de chômage de l'Insee, mesuré selon les critères du Bureau international du travail (BIT), a atteint de son côté un sommet au troisième trimestre, à 10,2 % de la population active en métropole, du jamais-vu depuis 1997. »

En outre, « aux élections régionales de décembre, le chômage a été le premier facteur de vote. Et la poussée record du Front national a fait l'effet d'un électrochoc pour l'exécutif. »

Lire l’article du Point en intégralité ici
 

Sébastien Arnaud





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche












VA Press sur Twitter
VA Press : Canular homophobe à la télévision : un jeune dans un état "déplorable": Après le canular... https://t.co/PcizSUYhso https://t.co/0viNVdKWaN
VA Press : La société a-t-elle besoin de retrouver confiance dans le monde de la santé ?: Pour la... https://t.co/3xpanRxhzu https://t.co/iL0A6i9ZgL
VA Press : Globésité VA EDITIONS https://t.co/GVVYG5tk2w via @YouTube
VA Press : Pour la Fondation Abbé Pierre, le logement est "le grand oublié" du gouvernement:... https://t.co/V4HDUio7ew https://t.co/GCPen6ylBE
VA Press : Yves Bonnet, ancien directeur de la DST, interviewé sur TV5 Monde https://t.co/XbEYX7fPrh