Carnets du Business


           

Emplois menacés : Air France dans le viseur des syndicats




Jeudi 3 Septembre 2015


Selon plusieurs syndicats, la compagnie aérienne Air France serait en train d’envisager des départs contraints.



Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Selon des syndicats, la société Air France aurait fait l’annonce en comité central d’entreprise d’une baisse d’environ 10% du programme long-courrier.
 
Selon un article en ligne du journal Le Point, citant une source AFP, la compagnie aérienne Air France serait sur le point d’annoncer de nouveaux plans de départ volontaires pour réduire ses effectifs.

« Un avion équivaut à 350 emplois »

Selon plusieurs syndicats, la direction d’Air France aurait précisé en comité central d'entreprise (CCE) « une baisse de 10 % du programme long-courrier », selon l’article du Point.

L’article ajoute que deux  représentants de la compagnie aérienne, « la possibilité de recourir dans ce cas à des ‘départs contraints’ a été évoquée ». Le Point note que depuis 2010, « la compagnie enchaîne les plans de départs volontaires pour réduire ses effectifs. Au CCE, la direction a dressé un bilan contrasté de l'été qui s'achève : très positif sur le plan des résultats, mais largement négatif sur le terrain du dialogue social. Elle a répété qu'en cas d'échec des négociations sur le plan Perform 2020, successeur de Transform (2012-2015), d'ici à fin septembre, elle mettrait en oeuvre un plan  ‘alternatif’ de réduction de sa flotte. »

Selon un représentant syndical, « la compagnie envisage la ‘non-entrée des Boeing 787’, 13 appareils long-courriers commandés pour Air France devant être livrés à partir de 2016. » L’article du Point précise que « la direction n'a pas indiqué s'il s'agirait d'un report de livraison ou d'une annulation de commande. »

Air France « devrait donner plus d'informations sur ses intentions lors du prochain CCE qui se tiendra les 24 et 25 septembre, ou après le conseil d'administration du 2 octobre », ajoute l’article. Pour les syndicats, c’est un « CCE extraordinaire » qui « aura aussi lieu le 5 octobre ». L’article précise ainsi que « le plan de départs volontaires visant 800 postes (500 au sol, 300 en cabine), annoncé en début d'année, sera alors clos. »

Sébastien Arnaud





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Harcèlement « quelque chose est en train de se passer » dit Brigitte Macron: En déplacement dans une école lundi...… https://t.co/pRxaMLDzO5
VA Press : A Paris, lancement de l'"Université du Bien Commun": La Fondation "France Libertés",... https://t.co/p1xxSxbpQ8 https://t.co/zgZROEej3Y
VA Press : Le groupe RATP inaugure un centre de formation dédié à l'apprentissage: "Par ce nouvel... https://t.co/gGvEJLCi1v https://t.co/M4gHL1yWjo
VA Press : "Daech ; l'arme de la communication dévoilée". Analyse à la veille de la chute proche et probable du califat. https://t.co/m8mxIygkO1
VA Press : Une politique familiale ni solidaire, ni responsable ?: Lors de la campagne électorale... https://t.co/X8rzlsLN2O https://t.co/7pgMwKanJt