Carnets du Business


           

En quelques mois Alstom semble avoir redressé la barre




Jeudi 4 Mai 2017


La menace de fermeture de l’usine de Belfort semble être un mauvais rêve pour Alstom. En quelques mois l’entreprise a bien redressé la barre grâce à la commande publique mais aussi à de belles performances à l’étranger.



ILD
ILD
Il a fallu quelques mois pour que Alstom reprenne des couleurs. Le groupe vient de publier des chiffres très encourageants. Pour son dernier exercice clos à la fin du mois de mars le groupe a enregistré 10 milliards de commandes ce qui amène à un total record de 34,8 milliards d’euros. Le chiffre d’affaires lui est en hausse de 6% avec 7,3 milliards d’euros. Une très bonne performance qui est le résultat logique d’un formidable rebond.

En septembre dernier le groupe allait pourtant vraiment mal. Le patron, Henri Poupart-Lafarge, expliquait à l’époque que Alstom était confronté à un niveau très faible de demande qui l’obligeait à s’adapter et évoquait notamment la fermeture du site historique de Belfort. « Une manière de tordre le bras à l'Etat et à la SNCF pour obtenir des commandes à même de relancer les chaînes de l'usine historique du TGV. Bingo. Devant la mobilisation des 450 salariés qui risquaient de perdre leur emploi et pour éteindre un incendie social potentiel à quelques mois des présidentielles, le gouvernement avait sorti le grand jeu : 15 rames TGV Euroduplex commandées pour les lignes LGV desservant Bordeaux et Montpellier, 6 rames supplémentaires pour le Paris-Lyon-Turin, 20 locomotives diesel… le tout pour près de 700 millions d'euros » commente Libération.

En parallèle, Alstom a réussi a décroché des contrats à l’étranger. Ce sont d’ailleurs ces contrats à l’international qui sont en grande partie responsables des bons chiffres. « En la matière, le gros morceau est venu des Etats-Unis avec la signature du fameux contrat Amtrak pour 1,8 milliard d'euros : 28 trains à grande vitesse achetés par la compagnie ferroviaire américaine pour desservir la ligne Washington-Boston. Alstom a aussi vendu des métros à Dubaï pour l'expo 2020 et des trains Pendolino en Italie et des trains régionaux au Pays-Bas et en Allemagne » liste le quotidien français.

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Management : le grand retour du réel: Les utopies sont illusoires, et les théories managériales en vogue sont utopi… https://t.co/luIf334yZ5
VA Press : OMS : "toute infection prévenue est un traitement antibiotique évité": Cette année, à l'occasion de la Semaine mond… https://t.co/eCtBr85Kt4
VA Press : Sonia Rolland va signer un documentaire sur le Rwanda: Sonia Rolland, ancienne Miss France, commence au Rwanda le t… https://t.co/ko2KTCDF89
VA Press : Automédication : sans ordonnance ne veut pas dire sans risque: Une étude du magazine 60 millions de consommateurs a… https://t.co/zVO8OTYnFl
VA Press : La ferme des 1000 vaches https://t.co/4qt6gZrlia