Carnets du Business


           

François Hollande : "L'État gardera sa part au capital de PSA"




Mercredi 18 Janvier 2017


François Hollande a promis que l'État garderait sa part au capital de PSA. Le constructeur automobile avait frôlé la faillite avant son intervention en 2013.



Source : Wikimedia Commons, image libre de droits.
Source : Wikimedia Commons, image libre de droits.
L'État, qui détient 14 % du constructeur automobile PSA, gardera "sa part au capital", a promis François Hollande, lors de la visite du site du groupe à Charleville-Mézières dans les Ardennes.

Le Président de la République a ajouté : « Ici, je réaffirme que l'État gardera sa part au capital de PSA parce que c'est à la fois notre responsabilité et c'est votre garantie. Donc nous voulons rester au capital de PSA, même si une nouvelle majorité pourrait en décider autrement à l'issue de l'élection présidentielle en mai.

« L'État avait "fait son devoir" en entrant au capital du groupe automobile en 2013 »
, a ajouté le président Hollande, ajoutant qu'un actionnaire chinois l'avait également rejoint.

Des ventes qui ont encore progressé en 2016

PSA avait frôlé la faillite en 2013. François Hollande souligne : « L'existence même du groupe était en cause, sa situation nécessitant une mobilisation exceptionnelle. » Un article du Point ajoute que « PSA n'avait alors dû son salut qu'à l'entrée au capital de l'État français et de l'entreprise chinoise Dongfeng Motor, devenus actionnaires de référence, à hauteur de 14 % chacun, tout comme la famille Peugeot.»

Depuis, le groupe s'est redressé : « les ventes mondiales du constructeur automobile ont encore progressé de 5,8 % en 2016. Seul bémol, Renault l'a coiffé sur le poteau, devenant l'an dernier le premier constructeur automobile français en volume, avec 3,18 millions de véhicules vendus dans le monde contre 3,15 pour PSA. »

En 2016 aussi, « le marché automobile français a retrouvé sa bonne santé, dépassant le seuil symbolique des deux millions d'immatriculations, une première également depuis 2011. »

Joseph Martin





Rejoignez-nous
Twitter
Rss

Recherche









2ème édition, revue et augmentée



VA Press sur Twitter
VA Press : Harcèlement « quelque chose est en train de se passer » dit Brigitte Macron: En déplacement dans une école lundi...… https://t.co/pRxaMLDzO5
VA Press : A Paris, lancement de l'"Université du Bien Commun": La Fondation "France Libertés",... https://t.co/p1xxSxbpQ8 https://t.co/zgZROEej3Y
VA Press : Le groupe RATP inaugure un centre de formation dédié à l'apprentissage: "Par ce nouvel... https://t.co/gGvEJLCi1v https://t.co/M4gHL1yWjo
VA Press : "Daech ; l'arme de la communication dévoilée". Analyse à la veille de la chute proche et probable du califat. https://t.co/m8mxIygkO1
VA Press : Une politique familiale ni solidaire, ni responsable ?: Lors de la campagne électorale... https://t.co/X8rzlsLN2O https://t.co/7pgMwKanJt